Safelster et Ralios

Pour parcourir l'univers mythique de Greg Stafford !

Modérateurs : 7Tigers, deBorn, kristoff

Répondre
Avatar du membre
7Tigers
Modo
Messages : 2715
Enregistré le : mar. 29 janv. 2019 17:51

Safelster et Ralios

Message par 7Tigers » mer. 25 mai 2022 11:54

Safelster (Ralios) au Premier Âge: Hrelar Amali, le "Premier Temple" de Glorantha

Jeff Richard:

HRELAR AMALI

Gobekli Tepe fait à nouveau parler de lui et j'ai pensé que c'était une bonne occasion de parler de l'équivalent de Glorantha - Hrelar Amali, le "Premier Temple" de Glorantha. Hrelar Amali a été construit au Temps des Dieux par le peuple Enerali pour marquer l'endroit où Flamal le Roi de la Végétation a été assassiné.

Voici sa description dans le Guide to Glorantha:

La Cité des Dieux est située sur les Plaines Pourpres entre Ralios et Seshnela. C'est l'endroit où Flamal a été assassiné lors de la Guerre des Dieux. Pour cette raison, c'est l'un des lieux les plus sacrés de tout Genertela.

Hrelar Amali servait de temple aux Neuf Grands Dieux. A la mort de Flamal, le peuple Enerali lui a construit un temple, et a ajouté un temple à Ernalda et un à Xentha, qui a emporté le corps de Flamal, pour apaiser les Neuf.

Pour garantir la sainteté du lieu, les prêtres ne travaillaient jamais et recevaient de la nourriture et d'autres produits de première nécessité des dieux eux-mêmes. La qualité sacrée du lieu était également maintenue par des serments qui protégeaient les pèlerins et les prêtres sur place ou en chemin, tant qu'ils portaient les robes jaunes. Il y avait toujours un porte-parole du temple, qui agissait au nom de n'importe quel dieu en charge à ce moment-là. Il était appelé "Chef de la Cour", et était créé par les dirigeants de l'Aiguille lui-même à partir de leur sang.

En 180, les Porteurs de Lumière Theyalan révélèrent à Hrelar Amali qu'Orlanth était un autre nom pour Humat, le plus puissant des Neuf. Une génération plus tard, les Seshnegi offrirent de grands cadeaux à Sramak, afin qu'ils puissent apaiser les eaux. Plus tard, des temples à de nombreux dieux mineurs furent ajoutés.
Après sa gloire, le temple tomba sous la corruption d'une forme de magie particulièrement vile, la sorcellerie Vadeli, et il est encore en ruines aujourd'hui.

Image

Il y a une dizaine d'années, Greg est allé à Gobekli Tepe et il a fini par me donner une pile de livres sur le sujet. Donc, lorsque nous pensons à Hrelar Amali, il est normal d'avoir Gobekli Tepe en tête.

A l'Aurore, les quatre tribus de l'Enerali (Korioni, Uton, Fornaoli et Vustri) forment la Confédération Dangan. Ils vivent de la chasse, de l'élevage de chevaux et de la prime de Mata et Flamal (chasseurs-cueilleurs mixtes et agriculture néolithique). Ils utilisent des bâtons pour labourer le sol riche autour des Lacs Ehilmka et Felster. Ils ne savent pas travailler le métal, à l'exception de l'or qu'ils martelaient pour en faire des bijoux ornés, mais ils fabriquent leurs outils en pierre et en os (plus tard, ils ont échangé des produits métalliques avec les Seshnegi et ont appris à travailler le bronze grâce aux missionnaires de Theyalan).

Les Enerali utilisent des haches et des arcs en pierre pour la guerre et leurs chefs se battent sur des chars tirés par leurs poneys sacrés Galanini. Les chevaux sont des animaux particulièrement sacrés pour les Enerali, qui mangent leur viande dans le cadre de leurs fêtes religieuses. Les Enerali montent à cheval lorsqu'ils chassent les chevaux sauvages qui abondent sur les rives du Lac Felster. Au début, ils ne combattaient pas les autres peuples à cheval (mais depuis la plate-forme d'un char tiré par un cheval). Les combats à cheval sont devenus de plus en plus courants lorsque les Enerali ont dû se défendre contre la cavalerie lourde de Seshnegi.

Les prêtres de la confédération des Dangan servent de juges pour tous les litiges entre les clans, bien que les clans eux-mêmes soient gouvernés par leurs chefs. Les prêtres Dangan organisent un sacrifice annuel de chevaux à Hrelar Amali, avec des courses de chevaux, un bouc émissaire choisi qui est chassé de leurs terres, des danses et des chants, et un festin élaboré auquel se joignent tous les dieux et déesses.

Plus d'info par Greg Stafford:
https://wellofdaliath.chaosium.com/home ... first-age/
En pseudo Google VF:
https://wellofdaliath-chaosium-com.tran ... r_pto=wapp

Carte non officielle basée sur celle de Glorantha - Genertela: Crucible of the Hero War (1988)

Image

Carte officielle disponible dans le pdf gratuit de l'Argan Argar Atlas de Glorantha (1 hex = 8 km, 100Mo) qui est téléchargeable sur le site de Chaosium
http://tiny.cc/tjc-arganargaratlas

Avatar du membre
7Tigers
Modo
Messages : 2715
Enregistré le : mar. 29 janv. 2019 17:51

Re: Safelster et Ralios

Message par 7Tigers » jeu. 21 juil. 2022 12:45

Jeff Richard:

De 450 ST à 740 ST environ, la région connue aujourd'hui sous le nom de Safelster faisait partie d'une entité politique qui s'appelait elle-même l'Autarchie ou l'Empire de la Paix, mais qui était connue par les étrangers comme l'Empire Stygien ou l'Empire Ténébreux d'Arkat. Malgré le passage de quelque neuf siècles, Safelster est toujours hanté par les fantômes de l'empire d'Arkat et la question d'Arkat est toujours le moteur de conflits théologiques et politiques.

1. Arkat était-il un super-héros dont les secrets sont la clé de la perspicacité religieuse, du pouvoir magique et de l'unité ? Cela me semble juste, mais quels sont ces secrets ? Les Érudits de l'Ambigu ont enfermé Arkat et personne n'a pu le contacter depuis neuf siècles. Alors quels secrets ? Arkat était un Brithini, un Hrestoli, un Porteur de Lumière, un Troll, et certains disent même un monstre du Chaos. De nombreux groupes prétendent connaître les vrais secrets ou du moins les plus importants. Mais toutes ces histoires, toutes ces vérités ésotériques, elles se contredisent toutes les unes les autres.

2. Peut-être qu'il suffit de trouver un descendant d'Arkat, de lui donner les affaires d'Arkat et de le laisser faire le tri. Mais Arkat s'est élevé il y a onze siècles. Qui sait qui étaient ses enfants, et encore moins leurs descendants ? Peut-être que maintenant, cela inclut presque tout le monde !

3. Peut-être que les secrets d'Arkat sont perdus pour l'humanité. Mais les trolls le servaient et étaient ses exécuteurs. Peut-être qu'on peut payer les trolls pour qu'ils règnent sur nous et maintiennent la paix. Nous devons juste les nourrir et accepter d'être gouvernés par des non-humains monstrueux qui sont accompagnés de démons, d'ombres et de nuées d'insectes. qui mangent les humains.

4. Hé, j'ai reconsidéré la question. Peut-être qu'Arkat était un monstre, poussé à trahir même l'humanité dans sa guerre contre Gbaji (qui, il est vrai, était encore pire) ? Alors les Rokari sont votre équipe. La principale puissance Rokari est Tanisor, autrefois le centre même de l'Autarchie. Le roi de Tanisor porte la couronne serpent de Seshnela et prévoit de conquérir et de gouverner tout Safelster ! Huzzah !

5. Attends, le roi de Tanisor est un gros con ! Je peux avoir une autre option ? Bien sûr :

6. on lâche la Terreur d'Argin et on n'a pas à s'inquiéter de ces absurdités théoriques ! Si le Fils du Diable peut se libérer de l'esprit de sa mère, il va tout conquérir et nous vivrons dans un royaume de Cauchemars. Mais au moins, pas de politique !

7. OK, la Terreur d'Argin, c'est nul. Il y a beaucoup de tribus Orlanthi au nord. Ils disent de laisser Arkat être Arkat et que nous devrions juste créer de nouveaux héros qui font leur propre truc. Nous n'avons aucune idée des nouveaux pouvoirs que ces héros vont exercer, de ce qu'ils vont faire, et s'ils sont géniaux ou terribles, mais il faut faire avec. C'est inévitable de toute façon, avec la Lune Rouge dans le ciel, le Dragon qui a essayé de la manger, et donc laissez la Guerre des Héros se déchaîner !

8. Nous pouvons revenir en arrière, avant Arkat. A l'époque où nous montions des poneys et vivions en harmonie avec les troupeaux de chevaux. La Reine des Chevaux nous guidait, et nous étions tous heureux, brossant les crinières brillantes de nos poneys ou quelque chose comme ça. OK, ce n'est pas vraiment pratique pour 3 millions de personnes et beaucoup moins de chevaux que ça, mais cette Reine des Chevaux était glamour !

Peut-être faut-il qu'on regarde à nouveau Arkat ?
---
C'est surtout la réflexion sur l'énigme d'Arkat, à l'époque de Cults of Terror, qui m'a convaincu que Glorantha était le sommet de la littérature fantastique. Comme on dit, son énigme défie les réponses faciles. Il est peut-être préférable de l'aborder comme un test de Rorschach personnel pour le lecteur, car votre réponse en dit plus sur vous que sur Arkat.

ildranor
Confirmé
Messages : 70
Enregistré le : lun. 4 févr. 2019 19:50

Re: Safelster et Ralios

Message par ildranor » ven. 22 juil. 2022 09:17

C'est toujours excellent, ces petits textes de Richard. Ralios a toujours exercé une attirance me concernant, je trouve que c'est un set up génial pour une campagne: l'urbanisation du lac, les sectes Arkati, la proximité de Seshnela, les puissantes tribus Orlanthi au nord avec Kocholang et Garundyer, les Trolls et Zorakart...La menace Argin Terreur, le Fils du Diable et son abominable mère.

Instant buy pour moi si un bon supplément Jonstown Comp. sort sur Ralios.
Seigneur de la Sieste Yinkini

Avatar du membre
7Tigers
Modo
Messages : 2715
Enregistré le : mar. 29 janv. 2019 17:51

Re: Safelster

Message par 7Tigers » sam. 23 juil. 2022 09:59

Jeff Richard:

L'Hérésie Stygienne est un grand ensemble, avec quelque 700 000 adeptes. Une façon de penser à l'hérésie Stygienne est qu'il s'agit d'un Malkionisme tantrique. Transgressif, antinomique, ésotérique, avec des rites d'initiation secrets et une interaction avec les forces élémentaires brutes.

Les dieux, les esprits et les archétypes élémentaires sont vénérés comme des révélations du Dieu Invisible. Les dieux destructeurs de la tempête sont invoqués, des forces telles que les Ténèbres, la Mort, le Désordre et l'Illusion sont embrassées. Des variantes étranges de divinités bien connues sont vénérées de manière symbolique (mais il arrive que le culte prenne le symbolisme au pied de la lettre), et plus encore. Des aperçus à moitié compris des quêtes héroïques d'Arkat sont vénérés comme des aperçus secrets de la nature du cosmos.
Il n'y a pas de véritable organisation de l'hérésie Stygienne, ni d'ensemble de doctrines convenues, si ce n'est que la compréhension des quêtes héroïques d'Arkat est la clé de la compréhension du cosmos.

A partir de là, nous pouvons imaginer que le mouvement du Chariot de la Foudre dans l'Otkorion est comme le Krishnaisme, et qu'ils centrent leur dévotion sur Orlanth comme le Dieu Créateur, et l'avatar du Dieu Invisible qui a restauré le cosmos.

L'idée que Surentyr le Nonhérétique fasse danser des pèlerins autour de Tinaros, Kustria et Sentanos en chantant des mantras sur Orlanth, le Dieu Invisible et les Porteurs de Lumière, comme s'ils faisaient partie de la Société Internationale pour la Conscience de Krishna, m'amuse beaucoup.

Et cela stopperait net les Orlanthi de la Passe du Dragon.

Mais cela aiderait à expliquer la propagation rapide du mouvement, notamment parmi les hérésiarques Stygiens.

Il convient également de noter qu'il y a environ 1,5 MILLIONS d'Orlanthi à Ralios.

Voir également: viewtopic.php?p=23399#p23399

Avatar du membre
7Tigers
Modo
Messages : 2715
Enregistré le : mar. 29 janv. 2019 17:51

Re: Safelster et Ralios

Message par 7Tigers » jeu. 28 juil. 2022 12:24

Pour d'avantage d'information sur Salfester, consulter le Guide to Glorantha pour des info offcielles.
Pour d'autres détails non officiels: Men of the West par Martin Helsdon sur le Jonstown Compendium.

Ralios par Jan Pospíšil, pour le Guide to Glorantha

Image
Une noble Safelstran, protégée par son garde du corps toujours alerte de la tribu des collines, conspire avec un sorcier Arkati et la grande prêtresse d'un temple puissant.

Avatar du membre
7Tigers
Modo
Messages : 2715
Enregistré le : mar. 29 janv. 2019 17:51

Re: Safelster et Ralios

Message par 7Tigers » dim. 31 juil. 2022 10:58

Jeff Richard:

Si vous vous demandez à quoi ressemblent les Orlanthi de l'Est Sauvage de Ralios, le supplément Griffin Mountain est en fait une bonne référence. La vie quotidienne d'un chasseur orlanthi du lointain Ralios diffère peu de celle d'un chasseur balazarien dans sa patrie.

Les différents clans de chasseurs-cueilleurs y sont rassemblés en une douzaine de tribus sous la direction erratique de la dynastie Voshfrei.

Q : Y a-t-il du bronze dans les Terres Sauvages de l'Est ?

Oui, mais principalement par l'intermédiaire de la dynastie Voshfrei ou par le commerce avec Safelster.

Avatar du membre
7Tigers
Modo
Messages : 2715
Enregistré le : mar. 29 janv. 2019 17:51

Re: Safelster et Ralios

Message par 7Tigers » ven. 23 sept. 2022 10:35

Jeff Richard:

Entre les terres des Malkioni et l'Empire Lunar se trouvent deux régions : la "Ceinture des Porteurs de Lumière" et les "Anciens Dieux".

. La Ceinture des Porteurs de Lumière, nous la connaissons tous - c'est la région d'Orlanth et des Porteurs de Lumière, qui s'est répandue au cours du Premier et du Second Âge, au-delà de Péloria, jusqu'en Ralios et Fronela. Même à la fin du Troisième Âge, les cultes des Porteurs de Lumière prédominent dans ces régions (du moins parmi les humains - ils sont certainement connus des Races Aînées ici aussi).

. Les Anciens Dieux sont intéressants - ce sont des régions qui, au Premier Âge, étaient principalement une combinaison de cultes de Hsunchen et d'autres Bêtes, de cultes d'esprits et de chamanisme. Pendali, Telmori, Galanini, Tawari, etc. Ils ont été exposés à la fois aux Porteurs de Lumière et aux Malkioni, et ont goûté les deux comme un buffet à la carte. Le long de la rivière Janube, nous avons les Territoires Arroliens, ainsi que les adorateurs du Ciel. En Safelster, nous avons les hérésies Stygiennes, le culte d'Ehilm, les dieux des villes et les déesses du grain, ainsi que les Porteurs de Lumière et les Malkioni orthodoxes.

Carte par Greg Stafford:

Image

Ces régions de "Vieux Dieux" seront parmi les plus hétérogènes de Génétela.
Chaque ville peut avoir un culte dominant différent, ou même aucun culte dominant.

Choisissons-en donc quelques-uns:

. Sur les rives du lac Felster, la grande ville d'Estali a pour culte principal la Grande Dame Verte (Ernalda), et possède également une grande bibliothèque de Lhankor Mhy, la plus grande de Ralios. Cependant, le souverain de la ville est celui qui peut brandir le Sceptre Pourpre de la Sentience du Serpent, dont on pense qu'il date du Second Âge et de l'Empire des Amis Wyrms.

. À 25 km de là se trouve la ville-client alliée de Gamol, qui abrite une tradition chamanique de la Société des Bêtes Anciennes. Les chamans sont généralement des femmes et ils vénèrent toujours les Anciens Dieux.

. À environ 35 km d'Estali se trouve une autre ville cliente alliée, celle de Tolin, où Ehilm est vénéré comme le Dieu Soleil. À chaque Temps Sacré, la ville organise un festival sauvage et alcoolisé destiné à faire revivre le dieu dans le Monde Inférieur.

Maintenant, bien sûr, il y a aussi beaucoup d'autres cultes dans chaque ville - je suis sûr qu'il y a des temples mineurs ou des sanctuaires à Chalana Arroy, Issaries, Orlanth, Humakt, et le Dieu Invisible, ainsi qu'au dieu de la ville et ainsi de suite. Mais peu de choses unifient les villes ici.

Répondre