Le petit Robur est demandé à l'accueil

Présentation, questions c'est par ici !
Répondre
Ginkoko
Bleu
Messages : 2
Enregistré le : dim. 14 mars 2021 16:50

Le petit Robur est demandé à l'accueil

Message par Ginkoko » mar. 16 mars 2021 22:43

Bonjour,

Alors soit j'ai raté un truc énorme (mea MAXIMA culpa) et je vous présente mes plus plates excuses d'avance, soit après avoir lu toute la campagne, j'ai un vrai problème avec Robur, qui tient en une question :

A quoi sert Robur ?

Robur est présenté en Grand Méchant ; et il met une certaine pression dans la nouvelle d'introduction "Perdus en Antarctique" (dont les aboutissants sont passés sous silence), et rebelote avec la fin de l'Acte I. Ça commence plutôt bien. Mais ensuite ? On ne le voit plus ! En synthèse à travers la campagne :
Acte I : oui
Acte II (sur la lune): non
Acte III (sous la terre) : non
Acte IV : il aide les PJ ! Mais en fait, son aide n'est pas décrite bien qu'annoncée et censée avoir été présentée. Donc, Robur est tout simplement absent. Le scénario donne plein d'éléments permettant de se passer complètement de lui.
Acte V : non
Acte VI (final) : non.

Présence effective : 1 seul scénario sur 6...

J'ajoute que la chronologie en début d'ouvrage laisse entendre un scénario autour de l'exposition universelle de Paris en 1889 avec un affrontement contre Robur. Du dantesque au programme, j'adore ! Mais cela est totalement absent de l'ouvrage. Ce Grand Méchant est bien transparent, son destin n'est pas traité par Nautilus et une note en fin d'ouvrage nous invite à l'écrire nous-même ! Après la mise en bouche de la chronologie, je ne signe pas à cette intention.

D'où deux options selon moi à ce stade :
1- Un auteur pourrait-il donner des éléments succincts de ce qui était prévu et a été visiblement coupé du livre ? Car une résolution du problème Robur dans le ciel parisien sur fond d'exposition universelle est une idée qui me botte carrément !
2- Sinon, autant virer purement et simplement Robur, ainsi que tous ses acolytes. J'envisage alors de le remplacer par un harcèlement du kraken à Standard Island (et éventuellement sa famille) pour un résultat équivalent en termes de pression (accélération de la destruction de l'île par la créature par exemple). Le livret Aventures donne d'ailleurs quelques éléments en ce sens. Mais je trouve dommage d'en arriver là et je préfèrerais vraiment garder l'esprit d'origine.

Alors quid ?

marc cross
Bleu
Messages : 2
Enregistré le : ven. 11 déc. 2020 23:20

Re: Le petit Robur est demandé à l'accueil

Message par marc cross » mer. 17 mars 2021 13:11

Tu ne compte t'en tenir qu'à la campagne officielle ?

J'ai fait jouer à mon groupe Standard Island et l'or des Atlantes puis j'ai enchaînés sur des impros maison dans lesquelles j'ai fait intervenir Robur à deux reprises.

Il aura l'utilité que tu lui donneras.

C'est vrai qu'un poil de développement en plus n'aurait pas fait de mal.

En tant qu'opposant aux pj il peut devenir une vraie plaie. Qu'est-ce que ton groupe souhaite faire avec le jeu ?

Ginkoko
Bleu
Messages : 2
Enregistré le : dim. 14 mars 2021 16:50

Re: Le petit Robur est demandé à l'accueil

Message par Ginkoko » jeu. 18 mars 2021 10:12

Dans la mesure où j'ai acheté un jeu-campagne, oui, je veux faire jouer la campagne. Je vais l'agrémenter de quelques scénarios tirés du livres Aventures, notamment parce qu'ils utilisent tous beaucoup plus le Nautilus que les scénarios de la campagne et aussi pour varier les plaisirs. Bien sûr, je peux créer tout ce qui manque. C'est du jdr après tout ! Sauf que quand quelque chose est annoncé, j'aime bien que ce soit présent ensuite. Autrement dit, actuellement, la promesse de jeu de la campagne de Nautilus ne me semble pas totalement tenue, et ça, ça me gêne. D'où mes questions sur l'évanescent Robur.

Concernant mes joueurs, je suis en phase préparatoire ; je ne sais pas encore si je le jouerai en club ou avec des amis. Ca dépendra entre autres de la durée totale de jeu estimée. Sur du 30-40h, je pars en club pendant un an ; avec 70-80h, je peux tenir deux ans en club ou 7-8 sessions entre amis (oui, on fait de grosses sessions).

Répondre