Commerce dans la Passe du Dragon

Pour parcourir l'univers mythique de Greg Stafford !

Modérateurs : 7Tigers, deBorn, kristoff

Répondre
Avatar du membre
7Tigers
Modo
Messages : 2231
Enregistré le : mar. 29 janv. 2019 17:51

Commerce dans la Passe du Dragon

Message par 7Tigers » dim. 5 déc. 2021 09:45

Jeff Richard:

Volume du Commerce dans la Passe du Dragon

La soie est un produit que l'on trouve parmi les élites du Giron, du Tarsh lunar et de Boldhome, et elle est assez courante à Nochet, Rhigos et Karse. En supposant que l'Empire lunar ait à peu près le même niveau d'accès des élites à la soie que l'Empire romain tardif (du « Bas-Empire »), il a besoin d'environ 5 ou 6 tonnes de soie par an. Si l'on poursuit la comparaison, Kralorela exporte environ 10 tonnes par an par le biais de navires à destination du Pays Saint. La moitié de cette quantité reste au Pays Saint, l'autre moitié (5 tonnes) est transportée à Karse et chargée sur des caravanes allant vers le nord. Les élites sartarites (principalement à Boldhome, mais aussi à Wilmskirk et Jonville) prennent environ une tonne de soie en cours de route, ce qui représente assez de soie pour 800 tuniques en soie ou 1600 robes en soie. Au final, environ 4 tonnes de soie finissent à Bout-du-monde.
Pendant ce temps, la Caravane des Cheveux Rouges [via les steppes de Pent] apporte chaque année environ 2 tonnes de soie du Royaume de l'Ignorance. Cela provient des 6 tonnes environ que Kralorela donne chaque année à Ignorance pour les maintenir tranquilles.

En théorie, vous pourriez mettre tout cela dans une grande caravane de soie, mais bien sûr, ce n'est pas le cas. Chaque caravane pourrait avoir une mule avec de la soie - mais cela suffit tout de même pour environ 60 tuniques en soie, ce qui sera un bon rendement !

Ce n'est qu'une goutte d'eau dans l'océan des quelque 900 tonnes de marchandises qui sont envoyées chaque année du Pays Saint à Bout-du-monde, transportées par 2500 mules, soit probablement un quart de toutes les mules de la Passe du Dragon.

Cela représente environ 35 conteneurs standard de 12 mètres par an. Ce qui n'est pas beaucoup selon les normes modernes, mais qui représente une quantité énorme dans Glorantha.

Une façon de voir les choses est qu'il y a environ 2500 "chargements de mules" opérant dans la Passe du Dragon à un moment donné. Disons que 5 sont énormes (1000), 10 sont grandes (1000) et 10 autres sont moyennes (500). Les petites caravanes sont purement locales et doivent être ignorées.

La répartition de ces 25 caravanes est donc purement une question de logistique. Comme il y a 56 jours par semaine, il y aura environ une caravane qui arrivera tous les deux jours.

Gardez donc à l'esprit qu'environ tous les deux jours, une caravane arrive à Jonville ou ailleurs le long de cette autoroute commerciale principale en provenance du Pays Saint. On peut supposer qu'un volume similaire provient de l'Empire lunar. Ces caravanes sont la force vitale du Royaume de Sartar, et gardez cela à l'esprit lorsque vous pensez à l'économie du royaume.

Il pourrait y avoir environ 5500 à 6000 mules impliquées dans le commerce de caravanes à travers la Passe du Dragon (2500 transportant des marchandises du Pays Saint, 2500 transportant des marchandises de l'Empire lunar, 500 de Prax), ce qui représente probablement plus de la moitié de toutes les mules de la Passe du Dragon.

Routes Royales

Les Princes de Sartar étaient des constructeurs de routes. Chacune des routes royales a une largeur de quatre à sept mètres et repose généralement sur une fondation de terre battue et de gravats d'un à deux mètres de profondeur. La surface des routes est pavée de dalles de pierre polygonales avec des bordures de chaque côté. Ces routes sont droites, sans virage, et gravissent des pentes plus raides. Par intervalles, la route s'élargit pour permettre la construction de sanctuaires et de haltes routières. Des tours de guet et des postes de garde sont espacés le long de chaque route.

Cartes des Routes Royales du Guide to Glorantha:
https://wellofdaliath.chaosium.com/wp-c ... backwater/

Jörg Baumgartner:
Ces routes seront dures pour les sabots de ces bêtes de somme, ce qui créera une demande pour les ferrer - que ce soit avec du bronze ou un matériau plus léger et plus périssable.
La nourriture et l'eau pour les mules constitueront également un marché considérable.

Et un tel nombre de mules nécessite tout un troupeau de juments poulinières et d'ânes reproducteurs pour rafraîchir ces mules. À titre de comparaison, les troupeaux de Poneys des Pâturages ne comptaient qu'une poignée de poneys.
L'élevage de mules serait le domaine du culte des Issaires, mais l'élevage de chevaux est une affaire (Y)elmal(io) en dehors des Pâturages.
Les mules des trains militaires de l'armée lunar, qui transportent des vivres et d'autres fournitures aux unités, ne sont pas incluses dans votre nombre, du moins à partir de Bout-du-monde (qui reçoit l'essentiel des fournitures qu'il ne produit pas lui-même par barge fluviale).
Les provinces ont l'Oslir et ses affluents ainsi que la Route de la Fille comme principales voies de transport. Bout-du-monde verra une grande partie du transbordement sur des barges, mais la route terrestre vers Holay sera utile pour les trains de mules ou de chariots.

Répondre