Propriété de la Terre chez les Orlanthi / Lunars

Pour parcourir l'univers mythique de Greg Stafford !

Modérateurs : 7Tigers, deBorn, kristoff

Répondre
Avatar du membre
7Tigers
Modo
Messages : 2231
Enregistré le : mar. 29 janv. 2019 17:51

Propriété de la Terre chez les Orlanthi / Lunars

Message par 7Tigers » dim. 19 sept. 2021 09:56

Jeff Richard:

Voici un petit extrait du Livre de Sartar:

Les Orlanthi divisent la propriété en deux types de biens, appelés "la terre" et le bien mobilier.

Les Orlanthi considèrent que la terre appartient (ou même fait partie) à Ernalda ou à la Déesse locale du Grain. Elle fait partie de la déesse. Très peu de terres sont "possédées" par des individus. Elles appartiennent plutôt aux temples de la Terre et sont attribuées aux tribus, clans, temples et autres groupes pour qu'ils les utilisent, les développent, les protègent ou les confient à d'autres.

Dans les terres dominées par la Terre, comme Esrolia, les représentants d'Ernalda administrent directement les terres. Dans les sociétés orlanthi comme Sartar, Ernalda a confié le soin de la terre à son mari Orlanth, mais conserve une autorité résiduelle (bien que rarement exercée). Dans la majeure partie de la Passe du Dragon, Ernalda a confié l'autorité sur la terre à des chefs de tribus ou de clans, qui à leur tour délèguent la responsabilité de parcelles ou de champs à des groupes plus petits tels que des clans, des temples ou des ménages. Ces terres sont la propriété collective du groupe, bien qu'elles soient généralement administrées par un détenteur de titre, tel qu'un chef ou une prêtresse en chef.

La terre ne peut être aliénée de façon permanente sans l'approbation des chefs de tribu ou de clan appropriés, et l'atout du temple de la Terre. Cependant, l'autorité sur des parcelles de terre spécifiques peut être déléguée à d'autres personnes. Ces cessions comprennent souvent le paiement d'argent, de services, de loyer ou de bétail par le cessionnaire au cédant. Tant que les conditions de l'accord sont respectées et que l'utilisation de la propriété par le cessionnaire n'offense pas les dieux, la propriété reste sous la garde du cessionnaire.

Cela peut donner lieu à des arrangements fonciers très complexes. Par exemple, l'autorité ultime pour les terres autour du Fort de Clairvin est le Temple de la Terre de Clairvin. Cependant, le cercle tribal exerce son autorité sur la plupart des terres, distribuant des terres aux clans, aux temples et même aux individus. Les champs sacrés près du temple de la Terre sont des terres qu'Ernalda s'est réservées. Le Fort de Clairvin lui-même possède des terres sous le titre du roi tribal, du conseil tribal, des temples, et des clans (principalement au clan Ernaldoring). Ces groupes peuvent à leur tour déléguer des terres à des ménages, des individus, - même à des étrangers - bien que le "titre" de la terre reste au temple de la Terre ou à la tribu. Une grande partie des litiges juridiques que le roi de la tribu entend concerne des différends relatifs à la terre.

Les propriétés de la Terre peuvent également inclure des troupeaux, un type de graine ou de plante, une race ou une couleur d'animal, ou tout autre don public qui peut avoir été accordé par ou à la Terre.

Les clans marquent traditionnellement les limites de leurs terres avec des pierres de marquage bénies par la prêtresse de la Terre locale. Déplacer ou endommager ces pierres sans l'approbation du temple de la Terre peut entraîner des représailles de la part des membres du culte de Babeester Gor.

La propriété privée (bien mobilier, chattel en VO) est différente. Ces biens peuvent être librement hérités, donnés, investis, échangés, prêtés, dilapidés ou perdus. L'existence de biens meubles est ce qui fait la différence dans la richesse des différentes familles (foyers), même au sein d'un même ménage.

Le mot chattel est l'ancien mot pour désigner le bétail. Il s'agit d'un retour à l'ancienne pratique où les Orlanthi mesuraient la richesse, le rang et les privilèges au nombre de vaches et de taureaux qu'ils possédaient, et reflète la mythologie turbulente des dieux de des Tempêtes. Le transfert des biens mobiliers est facile, et aux conditions que le propriétaire désire.

Il existe de nombreux chevauchements entre la terre et les biens mobiliers. Par exemple, les terres d'un ménage sont de la terre, mais les charrues et les attelages, les armes et les armures sont des biens mobiliers. Il se peut donc qu'ils cultivent certaines terres du clan concédées temporairement par le chef, tout en s'occupant d'un troupeau de moutons et d'une parcelle de terre agricole pour un propriétaire absent.

Notes:
Voici comment cela apparaît dans la description du culte d'Ernalda :
Dans les régions de Theyalan, la terre physique est la propriété du temple local d'Ernalda ou de la Déesse du Grain. Le droit d'utiliser la terre est délégué par les temples aux représentants de la divinité-mari, généralement des chefs de tribus ou de clans locaux, bien que certaines terres soient toujours réservées au temple.

Il en ressort clairement qu'Ernalda est prestigieuse, mais aussi qu'il est possible d'"acheter" des terres. Vous ne pouvez pas le faire en fief simple - il faut qu'il s'agisse d'un domaine viager ou d'un bail.

Ernalda possède la terre en fief simple absolu, mais a transféré à la tribu ou au clan la propriété en fief simple déterminable (le clan perd le droit s'il offense les dieux, ou autre). La terre est détenue en commun par le groupe, mais il en cède des parties en viager ou en location à des ménages, des temples, etc.

Je peux donc imaginer que le prince Tarkalor a persuadé la tribu des Colymar d'assigner certaines terres de la haute vallée du Cygne au temple d'Uleria qu'il a construit pour honorer la Reine Cheval Plumes ou quelque chose du genre. Peut-être que cela a été fait juste par l'assemblée tribale, peut-être que c'était l'assemblée tribale, et les clans Varmandi et Hiording, tous travaillant de concert. Gringle, l'ami marchand du Prince, a acheté un bail de ce temple, en a cédé une partie à Bolthor Brewer pour construire l'auberge d'Etain, et bientôt vous avez Sentier de la Pomme. Plus tard, le Colymar a attribué certaines terres pour soutenir un Thane afin de protéger les habitants.

Mais au bout du compte, tout cela appartient toujours théoriquement aux Prêtresses de la Terre de Vinclair. Et peut-être que périodiquement, il doit y avoir un don symbolique au Temple de la Terre de Vinclair pour maintenir
cela.

Et vous pouvez imaginer des fermiers, des thanes, des clans et des temples se disputant toute la journée pour savoir qui possède quoi.

L'arpentage est fait par les sectateurs de Lhankor Mhy.
Mais j'imagine que si quelqu'un se plaint d'avoir déplacé des bornes bénies par la déesse, le Temple de la Terre envoie ses Agents de Rétribution - des maniaques maniant la hache.

Les litiges sont résolus par:
. L'initié Orlanth Rex qui lance Détecter l'Honneur alors qu'il préside à la dispute.
. Le sage LM avec un sort de Reconstruction.
. Les prêtresses de la Terre qui demandent à leur déesse.

Suugestion de lecture:
Institutional, Communal, and Individual Ownership or Possession of Arable Land in Ancient Mesopotamia from the End of the Fourth to the End of the First Millennium B.C.
https://www.semanticscholar.org/paper/I ... abb58?p2df

Le culte d'Orlanth Rex est arrivé à la Passe du Dragon depuis Peloria avec Arim et a été adopté par les Quivini au 15ème siècle. Il est devenu intimement lié au culte de Sartar.
Mais à Tarsh, une chose similaire s'est produite sous la dynastie des Jumeaux, avec une puissance encore plus grande grâce au soutien du Temple de la Trembleuse. Avec la mort d'Orios et la montée en puissance de la Reine Cheval Plumes, les choses ont été bouleversées, mais c'était encore Rex avant que la dynastie Lunar puisse revendiquer une descendance directe d'une déesse.

Non officiel: Prétresse d'Ernalda, par Pino44io

Image

Jakaboom
Confirmé
Messages : 316
Enregistré le : dim. 31 mars 2019 22:52

Re: Propriété de la Terre chez les Orlanthi / Lunars

Message par Jakaboom » lun. 31 janv. 2022 21:29

Quelques notes sur la propriété des terres sartarites par Jeff Richards

Je les ai rassemblées dans un autre but, mais je pense qu'elles sont généralement utiles et je les publie donc sur Facebook !

En théorie, toutes les terres arables appartiennent à la Déesse de la Terre. En pratique, les terres cultivables sont généralement attribuées par son mari local (en Sartar, il s'agit du culte tribal d'Orlanth ou du clan, ou les deux). Normalement, le clan revendique ce qu'il peut défendre et travailler, et la tribu le soutient. Tant que les droits et les souhaits de la Déesse de la Terre sont respectés, le temple de la Terre est d'accord.

La tribu ou le clan peut aliéner ses droits communautaires sur un terrain et le céder à un temple, à une autre tribu ou même au Prince de Sartar. C'est ainsi que les villes fonctionnaient : les tribus renonçaient toutes à leurs droits exclusifs sur une partie de leurs terres et les confiaient à un conseil composé de toutes les tribus. Il est même possible de convaincre une tribu ou un clan d'aliéner certaines terres en échange de beaucoup d'argent. Mais là encore, dans tous ces cas, il faut reconnaître les droits des temples de la Terre (qui sont généralement un pourcentage de la récolte). Tout cela finit par impliquer de nombreux marchandages entre groupes de parenté armés.

En théorie, le roi de la tribu peut demander aux clans de céder des terres afin d'entretenir les serviteurs, les prêtres, etc. (c'est exactement ce qui se passe dans certains scénarios). En général, ces terres sont déjà exploitées par des personnes, et il s'agit donc de savoir qui reçoit les revenus supplémentaires - le clan, un thane, la tribu, un temple, etc. Les pâturages sont traités différemment. Le bétail paît là où il peut être défendu. Si vous faites paître vos troupeaux sur des terres revendiquées par une autre tribu ou un autre clan, ils peuvent rassembler quelques guerriers et vous chasser. Si vous pouvez défendre votre troupeau, soit le clan ou la tribu doit réunir un plus grand groupe de guerriers, soit il doit l'accepter tacitement. Les clans marquent leurs frontières afin de signaler ce qu'ils sont prêts à protéger et à revendiquer comme leur propriété.

Si tout cela semble assez agité, c'est parce que c'est le cas. Grâce à la dynastie de Sartar, il existe un moyen non-violent de résoudre les conflits fonciers : l'appel au Prince. Cela a empêché ces frontières de changer beaucoup, ce qui, à long terme, tend à rendre les choses plus sûres. Mais de temps en temps, un clan ou une tribu perd des terres parce qu'il ne peut plus les protéger et que le Temple de la Terre ne les reconnaît plus comme ses protecteurs.

Art par l'étonnant Simon Roy (extrait du Livre de Base):

Image

Avatar du membre
7Tigers
Modo
Messages : 2231
Enregistré le : mar. 29 janv. 2019 17:51

Re: Propriété de la Terre chez les Orlanthi / Lunars

Message par 7Tigers » mar. 1 févr. 2022 10:48

La Suite:

Donc, à un certain point, les droits fonciers des Orlanthi sont ce que vous pouvez faire accepter aux autres, principalement par le biais des liens de parenté, du statut de culte et de la puissance personnelle.

Je pense que c'est en gros le système de propriété foncière que l'on trouve dans toute la ceinture orlanthi, du Pays Saint à Ralios et Fronela en passant par Maniria, la Passe du Dragon et les collines péloriennes. Je pense que nous avons un système différent à Dara Happa et dans l'Ouest Malkioni.

Donc par exemple dans les terres du Giron Lunar, nous avons un système de propriété foncière complexe et hiérarchisé. Voici quelques réflexions :

L'Empereur Rouge possède des biens personnels et royaux qu'il utilise comme bon lui semble. Il exerce en outre une domination sur les terres conquises (comme dans les Provinces Lunars), et peut donner ces terres à qui il veut. Les propriétaires des terres conquises sont rarement déplacés et sont généralement autorisés à continuer à vivre et à travailler sur leurs terres. Cependant, ils doivent partager les profits de leurs terres avec leurs suzerains impériaux.

Les nobles peuvent posséder des terres de manière restreinte ou non. Les nobles obtiennent des terres en les achetant à d'autres nobles ou en les offrant à l'empereur pour les services qu'ils lui rendent ou pour la religion Lunar. Les terres achetées peuvent être vendues ou transmises par testament. Les concessions de terres de l'empereur sont parfois assorties de conditions exigeant qu'elles soient rendues à l'empereur à la mort du propriétaire. Les citoyens Lunars ont des droits similaires pour acheter des terres ou les recevoir de l'empereur. Des institutions telles que l'armée, les temples et certains bureaux publics peuvent également posséder des terres reçues de l'empereur. Ces entités possèdent les droits sur les bénéfices de la terre et les utilisent pour soutenir le titulaire de la fonction. Cependant, le titulaire de la fonction n'est pas propriétaire de la terre.

Les roturiers ne peuvent pas posséder de terres à titre individuel. Cependant, ils ont accès à la terre par le biais de leur village ou de leurs groupes de parenté et ils sont autorisés à choisir un chef pour gérer la distribution des terres communales. Ces terres sont données à des familles individuelles et restent généralement avec la famille, à moins qu'elles ne restent non cultivées pendant deux ans ou que la famille ne déménage. Dans ce cas, la terre inutilisée est alors redistribuée à d'autres familles.

Lorsque les Lunars ont conquis des terres, l'Empereur Rouge (par le biais de ses mandataires et représentants) revendique le droit de disposer de ces terres comme ils le souhaitent. Bien entendu, ils doivent être en mesure de faire appliquer ces décrets, ce qui signifie qu'ils se contentent généralement d'exiger qu'on leur verse une partie de la récolte ou des frais de marché, etc.

Les conquêtes sartarites ont tendance à être plus limitées. Une localité vaincue est obligée de reconnaître l'autorité du roi, de la tribu ou de la personne victorieuse. Ainsi, un village peut être contraint d'arrêter de soutenir la tribu vaincue et de rejoindre la tribu victorieuse.

Lors des Guerres des Héros, lorsqu'Argrath a conquis des localités, il a généralement pris la place des souverains vaincus, s'appropriant les propriétés que le gouvernement Lunar s'était réservées, et laissant généralement de côté les autres arrangements.

Avatar du membre
7Tigers
Modo
Messages : 2231
Enregistré le : mar. 29 janv. 2019 17:51

Re: Propriété de la Terre chez les Orlanthi / Lunars

Message par 7Tigers » jeu. 14 avr. 2022 10:18

Ian Cooper:
Combien de bovins peuvent être élevés sur une parcelle de terre (hide / carucate) ?

Une "hide" est la quantité de terre nécessaire pour nourrir une famille. Dans notre monde, cela varie en fonction du sol, etc., mais la règle générale est de 120 acres. Mais vous y faites pousser des cultures et non du bétail.
Or, on estime généralement que le bétail nécessite environ 2 acres de pâturage par paire vache-veau. Ainsi, 120 acres suffiraient pour 60 paires vache-veau.

Répondre