Saird (Royaume Tarshite)

Pour parcourir l'univers mythique de Greg Stafford !

Modérateurs : 7Tigers, deBorn, kristoff

Répondre
Avatar du membre
7Tigers
Modo
Messages : 2231
Enregistré le : mar. 29 janv. 2019 17:51

Saird (Royaume Tarshite)

Message par 7Tigers » mar. 10 août 2021 10:44

Jeff Richard:

Saird, Royaume Tarshite

La "patrie" originelle du culte de Yelmalio était Saird, une terre frontalière entre la Passe du Dragon et Dara Happa. Au début du Premier Âge, c'était un lieu de brassage de colons venus de la Passe du Dragon, du Peuple du Pur-sang et de divers autres groupes tels que les chasseurs-cueilleurs Jajajarings. Elle fit partie du Conseil mondial des amis en 150.

Entre 375 et 425, on assista à un incroyable mélange de cultes et de cultures à Saird. Le culte d'Orlanth le Tempétueux fut supprimé, de nombreux Seigneurs du Vent vénéraient un demi-dieu mortel comme l'incarnation de la Haute Tempête - nous connaissons tous l'histoire [Lokamayadon]. Les rebelles, comme l'ancienne tribu Berenething, furent exterminés à Saird et leurs terres données à ceux qui étaient fidèles au Conseil Brisé. Mais en dehors du culte d'Orlanth, on assista à une formidable exploration des voies de la Lumière, encouragée par le Conseil Brisé (et son nouveau Dieu de la Lumière). Les Fils du Soleil étaient puissants et populaires, et se virent plus tard confier la domination de la Passe du Dragon, avec ses tribus indisciplinées, ses trolls et ses dragonewts.

Arkat et ses alliés trolls, orlanthi et praxiens vainquirent les Fils du Soleil et le pouvoir fut donné aux trolls. Le culte Yelmalio (qui étaient les héritiers spirituels des Fils du Soleil) renversa les trolls à Saird. Bien qu'ils aient d'abord combattu la Passe du Dragon, ils rejoignirent bientôt l'Empire des Amis des Wyrms et devinrent une importante branche militaire de l'EAW et aidèrent à la conquête de Dara Happa. Des temples du Dôme du Soleil furent construits de Fronela à Prax.

Mais l'Empire des Amis des Wyrms fut chassé de Saird en 956 par une coalition de Carmaniens, de Dara Happans et de seigneurs de guerre d'Orlanth Rex, dirigée par la branche cadette de la très hétérodoxe dynastie Karvanyar. Pendant près de 200 ans, Saird fut un point de fusion des cultures yelmalion, orlanthi, dara happan et carmanienne. Le chaos et les dragons furent identifiés au Diable Ganesatarus, le culte Lodril fut importé mais Dendara ne l'accepta pas, chaque homme étant la Dernière Lumière contre les dragons, et Yelm et Orlanth étant considérés comme les Frères rivaux - qui se disputeraient naturellement à moins d'être réunis dans un but plus grand (généralement par Yelmalio). Des analogies avec le monde réel : le Mitanni, la Syrie séleucide, la Lydie, etc.

Puis vint la guerre du Massacre des dragons de 1120. La dynastie s'éteignit et Saird fut brièvement conquis par Dara Happa. Lorsque Dara Happa fut disséqué par l'Empire Carmanien, Saird fut dominé par les tribus Orlanthi et (dans une moindre mesure) Yelmalion. Lorsque le Sultanat Fou apparut, les tribus furent horrifiées par le Chaos apporté par le nouvel Empire Lunar. De nombreuses tribus Sairdite suivirent Jannisor dans sa Grande Guerre contre l'Empire Lunar (1270-1275) et furent vaincues au moment de leur victoire à l'intérieur de Glamour.

Alors que l'Empire Lunar marchait vers le sud, conquérant Sylila en 1309, les tribus Sairdite s'unifièrent dans l'Alliance Kynnelfing, mais furent finalement vaincues par Hwarin Dalthippa en 1347. Cela envoya les groupes les plus anti-Lunars au sud, à travers la Ligne de la Mort, dans la Passe du Dragon. A Saird, les Sept Mères et Hwarin Dalthippa devinrent des cultes importants. Au cours du siècle suivant, Saird devint un champ de bataille entre les Tarsites, principalement Orlanthi, et la satrapie Lunar de Sylila.

Un système provincial stable ne vit réellement le jour qu'en 1555 (Phargentes fut le premier Dirigeant provincial). Hon-eel est venu très tôt à Saird avec son maïs en route vers Tarsh, et à ce jour (1625), environ un tiers de la population suit la voie Lunar. Le culte de Yelmalio est encore important, bien que secondaire par rapport aux Sept Mères et à Ernalda, et le culte d'Orlanth se maintient avec un nombre étonnamment élevé de personnes, bien qu'il ait été largement subsumé par Barntar. De nombreux paysans descendent des colons péloriens et vénèrent plutôt Lodril.

Notes:

Monrogh n'apparaît dans cette histoire qu'à partir de 1582 environ. Les rois provinciaux, à la recherche d'alliés militaires, encouragent le culte local de Yelmalio à s'organiser selon les principes de Monrogh et à créer des dômes du soleil, ramenant ainsi le culte là où il était au Second Âge, en tant que mercenaires de valeur pour le souverain régional, quel qu'il soit.

Mais comme vous pouvez le voir, Yelmalio est présent à Peloria depuis le début.

La seule chose étrange était la tribu Hendriki qui vénérait une version limitée et restreinte d'Yelmalio. Mais maintenant, les Sartarites sont le centre culturel d'un culte d'Yelmalio revigoré.

Quand vous racontez l'histoire de ce point de vue, le temple du Dôme du Soleil de Prax n'est qu'une note de bas de page bizarre ("saviez-vous que les Yelmalio sont arrivés jusqu'à Prax au Second Âge, et qu'il en reste une petite colonie bizarre ! Wow !"), et toute l'histoire d'Elmal-Yelmalio devient une autre note de bas de page ("Saviez-vous que la tribu rebelle des Hendriking avait une petite variante bizarre d'Yelmalio qui était tolérée par les trolls et le Seul Ancien, mais qui s'est éteinte dans les années 1550 lorsqu'ils ont adopté le grand culte d'Yelmalio ?)

Je vous encourage donc à imaginer Saird comme un lieu densément peuplé et très urbanisé avec trois grandes villes (dont une métropole) mais aussi avec de nombreuses tribus rurales qui jouent souvent les faiseurs de roi dans la politique de la ville. Elle est traversée par la Route de la Fille en direction de Jillaro.


Les trois grandes villes sont toutes situées à moins de 90 km les unes des autres ( la Croix de Mirin et Fyllich Kwan) ne sont distantes que de 50 km). C'est un melting-pot, avec des missionnaires, des bureaucrates et des officiers Lunars, des Domes du Soleil Yelmalion, des prêtresses de la Terre, d'autres Porteurs de Lumière, des nobles Dara Happan et des paysans Lodrilli, tous se bousculant les uns contre les autres.

Image


Bien que Yelmalio soit associé à Yelm, le culte de Yelmalio est autonome. Dans le Giron Lunar, le culte d'Yelmalio est bien sûr soumis à l'Empereur Rouge et à ses satrapes, mais il en va de même pour presque tous les autres cultes (Déesse Rouge, Sept Mères, Lodril, Dendara, Polaris, et même Shargash). Dans les provinces Lunars, la situation est un peu plus délicate. Le Superviseur Provincial règne sur les Provinces, et de nombreux Temples du Dôme Solaire ont des traités d'alliance avec les rois provinciaux individuels. De plus, il existe probablement des contrats de longue date entre les souverains Lunars et les temples du Dôme Solaire individuels.

Mais le Superviseur Provincial est mort. De nombreux dirigeants provinciaux n'ont pas l'argent nécessaire pour payer leurs contrats, et de plus l'Empire lunaire est un peu préoccupé en ce moment par une invasion pentane et un soulèvement de la Lune Blanche.

Ainsi, dans la Guerre des Héros, les Temples du Dôme du Soleil suivront leur propre voie, se battant à la fois pour et contre l'Empire Lunar. Mais Yelmalio n'aime pas la Déesse Rouge, donc les Lunars doivent payer un supplément.

Yelmalio déteste le Chaos. Yelmalio a soutenu le Conseil brisé. Il déteste aussi les trolls et n'aime pas trop les dragons. À vrai dire, il pourrait détester les trolls encore plus que le Chaos.


+

Voici une carte beaucoup plus détaillée de Saird, qui donne une idée de la densité de population de ces basses terres. Beaucoup de villages ! Et la route de la Fille, qui relie Jillaro à Filichet, sera le symbole de Saird pour la plupart des gens. Vieille de plus de 250 ans, c'est un incroyable monument de magie et d'ingénierie. Pas étonnant que Hwarin Dalthippa soit une déesse !

Image

Ce que je trouve particulièrement intéressant sur cette carte, c'est que nous avons Bout-du-monde dans le coin sud-est. On ne peut pas vraiment parler des provinces Lunars sans mentionner Bout-du-monde, qui est le joyau de la couronne provinciale. Comme je l'ai déjà mentionné, Bout-du-monde est l'une des villes les plus Lunais de l'Empire Lunar, construite pour glorifier la Voie Lunar et étendre le rayon de la Lune. Il est intéressant de noter que cela signifie que la région autour de Bout-du-monde possède certaines des racines Lunars les plus profondes de la carte - seule Jillaro est comparable.

Il n'y a plus que 170 km environ entre Bout-du-monde et la Croix de Mirin, mais c'est toujours à peu près la distance entre Rome et Capoue.

Donc si vous considérez que Saird fait environ 190 km sur environ 190 km (36k km2), vous obtenez quelque chose d'un peu plus grand que la Belgique ou d'un peu plus petit que le Brandebourg. C'est le cockpit de la Pélorie, où la Passe du Dragon et la Pélorie des plaines aiment mener leurs guerres.

Répondre