l'Empire Lunar

Pour parcourir l'univers mythique de Greg Stafford !

Modérateurs : 7Tigers, deBorn, kristoff

Avatar du membre
7Tigers
Modo
Messages : 2528
Enregistré le : mar. 29 janv. 2019 17:51

Re: l'Empire Lunar

Message par 7Tigers » dim. 20 févr. 2022 10:51

Jeff Richard:

L'ARMÉE LUNAR

Une chose que les gens semblent surestimer est le nombre de soldats de l'Empire Lunar.
Quelques notes :

1621

ARMÉE DES TERRES DU GIRON LUNAR

36 500 fantassins

18 000 cavaliers

5,750 magiciens

3 750 soldats de siège et de ravitaillement

Total : 64 000

ARMÉE PROVINCIALE

9 500 fantassins

2 400 cavaliers

1300 magiciens

800 soldats de siège et de ravitaillement

Total : 14 000

RÉPARTITION TERRITORIALE EN 1621

Passe du Dragon 2500 (Armée Provinciale)

Pays Saint 20 000 (dont 10 000 Armée Lunar)

Prax 2500 (tous Armée Lunar)

Provinces Lunar 2500 (Armée Provinciale)

Satrapies du Giron 35 500 ( Armée Lunar)

Marches de l'Ouest 10.000 (Armée Lunar)

Terres Rouges 5.000 (Armée Lunar)

Total : 78 000

Au sommet de la puissance Lunar, l'Empire dispose de 78 000 soldats professionnels.
C'est plus que l'armée avec laquelle Alexandre a conquis l'Empire Perse.
Environ un tiers de ces soldats se trouvent dans le Passe du Dragon et ses environs.

Bien sûr, tout se dégrade à partir de là.

1624

La bataille du Gué de Pennel a opposé environ 8 000 soldats lunars à 4 000 Esroliens et Heortlings, 2 500 Caladralandais, plus de 60 navires de pirates loups (3 000 autres pirates loups) et 2 000 barbares occidentaux.
Au départ, les alliés étaient plus nombreux que les Lunars (11500 contre 8000), mais grâce à la défection des Barbares de l'Ouest, ils se retrouvent en infériorité numérique de 10 000 à 9 500.
Cependant, la bataille finit par être un désastre sanglant. 3000 Lunars et 500 Barbares occidentaux sont tués ou capturés au cours du parcours de l'Armée Lunar, et 1500 alliés sont tués.

La retraite de 350 km de l'armée Lunar d'Esrolia à la Passe du Dragon est épique.
Harcelée par des Esroliens, le Peuple du Pur-sang, des trolls et des Hommes-Bêtes sur tout le chemin du Passe du Dragon, seuls 2500 des 10 000 membres de l'expédition originale ont réussi à atteindre le Passe du Dragon.

1625 ( DÉBUT )

ARMÉE LUNAR COMBINÉE 1625 (DÉBUT)

Passe du Dragon 15 000

Provinces Lunars 2500

Satrapies Orientales 25 000

Satrapies du Giron 5 000

Total : 47 500

Après quatre ans de guerre, des défaites importantes en Pays Saint et une invasion concertée des Pentiens à l'est, l'Empire Lunar a perdu près de 40% de sa force effective - ce qui n'est pas surprenant étant donné qu'il mène des guerres sérieuses sur deux fronts.
L'Empire rassemble des milices pour lutter contre les Pentiens, mais il est trop tôt pour en tirer des conclusions.
L'Empire a été affaibli, mais s'il se concentre sur un seul front, il devrait garder l'avantage.

1625 (POST-RÉVEIL DU DRAGON)

ARMÉE LUNAR 1625 (POST-RÉVEIL DU DRAGON)

Passe du Dragon 5 000

Provinces Lunar 2000

Satrapies Orientales 20 000 + 5 000 miliciens

Satrapies du Giron 5 000

Total : 32 000 + 5 000 miliciens

Catastrophe ! Le Passe du Dragon est presque entièrement perdue!
Et de nouvelles défaites à l'Est !
L'Empire a perdu plus de la moitié de ses forces effectives depuis quatre ans.
L'Armée Provinciale a pratiquement disparu, l'Armée du Giron est pleinement engagée contre l'invasion des Pentiens.
L'Empire rassemble des milices pour lutter contre les Pentiens.

C'est là que la campagne RQG commence.
Il est assez évident que l'Empereur Rouge va concentrer ses efforts sur l'Est.

LA CAMPAGNE MILITAIRE

En 1624, les Voor-ash envahissent le pays avec environ 20 000 cavaliers.
Ce sont tous de superbes cavaliers, et beaucoup plus rapides que l'Armée Lunar. Les nomades écrasent l'Armée Lunar dans l'Oraya.
Au moins 5000 soldats Lunars sont perdus et l'Oraya tombe aux mains des nomades.

En 1625, l'Empereur Rouge envoie le gros du Giron Lunar et le Corps de Cavalerie pour reconquérir Oraya et supprimer les Terres Rouges.
Cependant, alors que l'armée tente de traverser la rivière Arcos au Gué de Diavizzi, elle est prise en embuscade par le Roi des Ailes et mise en déroute.
Les portes des Terres du Giron sont ouvertes et les Voor-ash s'y précipitent.
Si le Roi des Ailes s'en était rendu compte, il aurait pu marcher jusqu'à Glamour même sans opposition.
C'est dire à quel point la crise était grave.
Combinez cela avec le Réveil du Dragon et ça devient encore pire.

Voir également L'armée Lunar en Sartar (1625 - 1626)
viewtopic.php?f=31&t=15079

Soldat lunar, par Mark Smylie pour le Livre Weapons & Equipment (détails dans le livre):

Image

Avatar du membre
7Tigers
Modo
Messages : 2528
Enregistré le : mar. 29 janv. 2019 17:51

Re: l'Empire Lunar

Message par 7Tigers » jeu. 3 mars 2022 10:39

Jeff Richard:

Empire Lunar & Chaos

Une des distinctions claires établies dans le Compromis est que le Chaos n'est pas de ce monde. Les divinités et les puissances du monde l'avaient touché, et en avaient encore peur, et leur existence continue exigeait qu'elles restent à l'écart du Chaos. Le Chaos est devenu l'ennemi qui doit être combattu et supprimé. Avec un ennemi reconnu par tous, les divinités qui se chamaillaient ont trouvé un thème commun pour s'unir.

Cette déclaration est attribuée aux Érudits de l'Ambigu, mais pourrait être dite par n'importe quel Orlanthi de l'Age de l'Aurore, trolls, aldryami, mostali, Malkioni, Praxiens et Yelmites. À la fin du Premier Âge, le Soleil s'est arrêté dans le ciel et Nysalor est né. Nysalor enseigna que le Chaos n'est, en soi, ni mauvais ni inimitable. Ses disciples ont utilisé cette connaissance - appelée Illumination - pour utiliser le Chaos afin d'atteindre leurs objectifs. Comme nous le savons tous, une terrible guerre s'ensuivit, Nysalor fut mis en pièces et son culte dispersé.

Des siècles plus tard, la Déesse Rouge rencontra et vainquit Arachne Solara et Nysalor lors de sa grande quête de la Déesse. Elle revint des Enfers avec un dieu du Chaos appelé la Chauve-Souris Pourpre et utilisa le Chaos pour détruire ses ennemis. Elle enseigne maintenant la voie de l'Illumination à Nysalor et par sa foi, l'Empire Lunar doit accepter le Chaos en philosophie. La Chauve-Souris Pourpre en est un exemple, tout comme le régiment de vampires dont on dit qu'il s'entraîne dans les montagnes de Peloria. Pourtant, de nombreux héros Lunars ont acquis la célébrité en tuant des sectateurs de Vivamort ou en brisant les têtes d'esclaves de Thanatar. Les personnes instruites ou sensibles sont conscientes de la proximité du Chaos, ce qui leur donne une conscience aiguë de leurs terribles responsabilités. Les enseignements de la Déesse Rouge, bien que passionnés et féroces, mettent fortement en garde contre certaines tentations.

La Voie Lunar ne cautionne en aucun cas le culte des entités du Chaos qui suivent les voies de Gbaji et tombent dans la dépravation morale. La religion et l'État ne l'interdisent pas non plus, comme l'exige leur philosophie. Les dirigeants sont habiles à manipuler les résultats si les gens tombent dans la voie des dieux du Chaos. L'histoire Lunar contient des leçons de généraux et de prêtres qui ont mal tourné et les désignent comme de mauvais exemples.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le monde déteste l'Empire parce qu'il inclut le Chaos dans sa sphère religieuse. C'est une position claire et nécessaire pour les anciens dieux, car leur existence même est basée sur la lutte contre le Chaos.

Mais la Déesse Rouge, née à l'intérieur du Temps, a d'autres options, et les utilise sagement pour maintenir son pouvoir parmi les dieux du cosmos. Ses secrets sont tissés dans l'équilibre et le temps, ce qui donne lieu aux cycles lunaires tracés à la surface du monde.

La religion Lunar est celle d'une liberté insoutenable comparée à la plupart des religions et sociétés de son temps. Des secrets intérieurs révèlent les immenses dangers d'une telle liberté, et des désastres Lunars de sur-expérimentation sont parfois constatés. Mais pour atteindre une telle liberté cosmique, il est nécessaire d'inclure une compréhension vénérable de l'esclavage chaotique de l'absence d'esprit et du Vide. De tels concepts, cependant, sont étrangers à la plupart des esprits entraînés du monde, et les modes de vie et de religion éprouvés ne se plient pas facilement à la nouveauté. Les Lunars, bien sûr, considèrent cette rigidité comme une ignorance et un déséquilibre.

Il n'est pas nécessaire pour les Lunars d'être exposés à d'horribles choses chaotiques, et les avertissements disséminés dans leurs enseignements recommandent aux personnes non préparées de rester à l'écart de ces chemins lugubres. Les manifestations les plus horribles du Chaos, comme la Chauve-souris Pourpre, ne sont pas plus appréciées par les citoyens lunaires loyaux que par les ennemis de l'Empire. Mais les éléments chaotiques sont officiellement tolérés, et plutôt que de ne connaître que la peur face à de tels monstres, les citoyens Lunars ont la certitude douteuse, grâce aux paroles du gouvernement et de la religion, que de telles horreurs peuvent être contrôlées.

C'est le conflit central de l'Empire Lunar - sa relation avec le Chaos et si c'est un progrès ou un mensonge destructeur. Nous pouvons faire tourner cela dans tous les sens, et la meilleure réponse que nous obtenons est "les deux".

Avatar du membre
7Tigers
Modo
Messages : 2528
Enregistré le : mar. 29 janv. 2019 17:51

Re: l'Empire Lunar

Message par 7Tigers » lun. 7 mars 2022 09:57

Jeff Richard:

Les terres du Giron Lunar ont une superficie environ 10 fois supérieure à celle de Sartar et comptent 25 fois plus d'habitants.

Au sud des terres du Giron Lunar se trouvent les Provinces Lunars, une série de royaumes clients (la plupart d'origine Orlanthi) centrés sur Croix de Mirin. La guerre est fréquente dans le sud et de nombreux habitants du Giron considèrent le sud comme le Pays de la Guerre. Les guerriers et les aventuriers y sont envoyés pour se faire un nom et une réputation - et aussi pour les empêcher de devenir des fauteurs de troubles dans les Terres du Giron. C'est un dépotoir pour les inadaptés, les mécontents et autres, où ils peuvent servir l'intérêt impérial plutôt que de causer des problèmes.

À l'ouest se trouvent les Marches de l'Ouest, les vestiges de ce qui était autrefois la Carmanie. Ils ont longtemps été extrêmement pacifiques, protégés par le Ban des Syndics. Cependant, les prêtres et les magiciens Lunars préviennent que le Ban est en train de se lever et personne ne sait ce qui sera révélé.

Au nord se trouvent des alliés Lunars - les Trois Fois Bénis (alias Eol), la tribu des Char'un Peuple du Pur-sang, et les trolls de la Lune Bleue. Ils sont également pacifiques.

La vraie préoccupation est à l'est - les Terres Rouges et Pent. Les nomades de Pent se sont remis des Nuits de l'Horreur et font maintenant des raids sur les satrapies orientales. Ils rejettent la Voie Lunar, et maintenant beaucoup embrassent Orlanth et le Taureau Tempête pour combattre l'Empire Lunar. De nombreuses tribus sont unifiées au sein d'une grande confédération appelée Voor-ash.

Ainsi, lorsque vous pensez à l'activité des Lunars à Sartar, gardez à l'esprit qu'il ne s'agit généralement que d'une partie du Pays de la Guerre - le sud lointain.

Notes:
Bien que les Sept Mères soient un culte missionnaire et prosélyte, Sartar, Prax et le Pays Saint sont très éloignés des principaux centres du culte. Les terres du Giron Lunar et les autres grands centres de la civilisation Lunar ont encore beaucoup de travail à faire pour qu'ils adhèrent tous aux enseignements de la Déesse Rouge. Il est beaucoup plus facile d'être un missionnaire des Sept Mères au Doblian ou à Sylila qu'en Tarsh, et beaucoup plus facile d'être un missionnaire en Tarsh qu'en Sartar ou Prax !

Avatar du membre
7Tigers
Modo
Messages : 2528
Enregistré le : mar. 29 janv. 2019 17:51

Re: l'Empire Lunar

Message par 7Tigers » ven. 11 mars 2022 12:04

Empire Lunar & Chaos: notes additionnelles

Jeff Richard:
Q: La philosophie Lunar est-elle la seule humaniste et progressiste de Glorantha ?

Les Lunars ne sont pas humanistes. Ce sont les Malkioni.

Il est bon de rappeler que les divinités Lunar sont des divinités, qu'elles aient commencé comme mortelles ou non. Hon-eel est maintenant aussi séparée des autres mortels que Sartar ou Orlanth. La Déesse Rouge enseigne que l'Illumination - un secret divin au-delà de la raison - est le fondement de la compréhension du cosmos.

Les Malkioni - en particulier les Rokari - considèrent la raison et la rationalité des mortels comme le point de départ de la compréhension du cosmos. C'est pourquoi ils sont humanistes.

L'illumination n'est pas le processus de la pensée rationnelle. Penser à être illuminé et essayer de comprendre n'aboutira pas à l'illumination. Le processus d'illumination est irrationnel.

Le malkionisme, en revanche, est rationnel et logique, et donne la priorité à l'expérience et à la compréhension humaines.

Je peux admettre l'idée que la "république" philosophique de Loskalm est déshumanisante, car elle ne fonctionnait vraiment que dans les conditions du Ban.
Mais la société Rokari est trop humaine et fondée sur l'expérience empirique par opposition au dogmatisme abstrait de Loskalm.

Nick Brooke :
Absolument. Le Rokarisme est comme le Léviathan de Hobbes, contre la République de Platon du Nouvel Hrestolisme.


Et:
Q: Le Temps, c'est-à-dire l'entropie, est-il une forme de chaos - tout doit tomber en ruine - qui a fait partie du monde lors du Grand Compromis, quand Arachne Solara a dévoré le Diable ?

Andrew Logan Montgomery :
La différence essentielle entre le Monde Terrestre et le Temps Divin semble être le principe de décomposition. Nous *parlons* de la mort de Grand-Père Mortel, par exemple, mais quelque part sur le Plan des Héros, il est en train de mourir, quelque part il est mort, quelque part il est en train de s'envoyer en l'air avec Aldrya, Kyger Litor et toutes les autres déesses du coin, et quelque part il n'est pas encore né. Je pense que la Toile d'Arachne Solara prend le Chaos et l'utilise pour tisser tout cela dans un ordre, un modèle de naissance et de décadence. Nous faisons l'expérience de l'entropie d'une manière que les dieux ne connaissent pas.

Jeff Richard :
Oui. Le Compromis inclut le Temps, qui permet aux dieux et au Chaos de coexister, comme le montre clairement ce récit :

La Femme Araignée a construit une grande toile magique faite de nombreuses choses qui ne se trouvent plus dans le monde, puis elle a donné la toile à tous les dieux pour qu'ils la tiennent prête entre eux, pour l'utiliser comme un filet. Lorsque le Chaos entra dans leur royaume, les dieux jetèrent le filet sur le Diable et le tinrent serré. Alors que les autres divinités avaient distrait le Diable, Arachne Solara bondit sur lui avec vengeance et une force de désespoir et de splendeur mystique. Elle enveloppa le dieu du Chaos dans ses nombreuses jambes et lutta puissamment, pour finalement dévorer l'âme maléfique.

Les grands êtres de l'univers tinrent alors conseil et tentèrent de découvrir quelle serait la suite de leur action. Les Sept Porteurs de Lumière prouvèrent qu'ils pouvaient ouvrir la voie pour sortir des Enfers, mais ils n'étaient pas certains du monde qui restait à l'extérieur. Leur ancienne voie avait disparu à jamais, remplacée par le vide et le Chaos. Mais ils ne pouvaient plus exister dans les limites de l'univers.

Arachne Solara s'est avérée capable de communiquer avec la Voix sans âme de l'Eternité. Grâce à elle et à la Voix, les dieux conclurent des pactes immuables et se forgèrent des sorts puissants. Arachne Solara mena une grande danse, reconstruisant la matrice cosmique brisée, reliant tous les dieux survivants au sein d'une toile immuable de pactes et de serments, de liens et de relations, de conjurations et de créations. Les dieux s'engagèrent par serment dans un Grand Compromis avec le Chaos, dans lequel l'Ancien Monde et le Nouveau Monde (de la Mort et du Chaos) coexisteraient, alternant leurs forces et leurs pouvoirs le long des myriades de trames de la matrice de l'univers. Elle a révélé son enfant, né après avoir dévoré le Diable. Cet enfant est le Temps, le serment des Dieux, et toutes les existences ont juré par lui de respecter leurs accords. C'est le Grand Compromis, et c'est le serment qui a recréé le monde.


Q: La Déesse Rouge a-t-elle vraiment vaincu Arachne Solara ?

Oui, mais ce que cela signifie pourrait être différent de ce que les gens pensent. Elle a contacté Arachne Solara, n'a pas été détruite, et a obtenu d'elle un bienfait (boon) ou un savoir secret. C'est ce que les Lunars veulent dire quand ils disent que la Déesse Rouge l'a vaincue.

Notes :
Celle Qui Attend n'est pas Arachne Solara, ni la Déesse Rouge.

ildranor
Confirmé
Messages : 58
Enregistré le : lun. 4 févr. 2019 19:50

Re: l'Empire Lunar

Message par ildranor » mar. 22 mars 2022 09:04

C'est passionant
Seigneur de la Sieste Yinkini

Avatar du membre
7Tigers
Modo
Messages : 2528
Enregistré le : mar. 29 janv. 2019 17:51

Re: l'Empire Lunar

Message par 7Tigers » jeu. 31 mars 2022 10:35

Jeff Richard:
Dans l'histoire, le culte de Dendara est resté important en tant que principale déesse des femmes péloriennes et pentiennes. Elle était vénérée par les Soleils du Fils et le Peuple du Pur-sang, et appelée La-ungariant, Première épouse du Soleil Impérial et déesse des femmes. Elle était l'un des dix sacerdoces établis au premier âge par les premiers empereurs Dara Happan et l'une des vingt divinités reconnues par leur nom au deuxième âge. Dans l'Empire Lunar moderne, son culte respecte à la fois les anciennes traditions et les nouvelles méthodes de la Déesse Rouge. Comme l'enseigne le culte, "il y a une grande valeur à certaines des Anciennes Méthodes, car certaines choses ne changent jamais, même dans les Temps Nouveaux".

Elle était la La-ungariant décrite dans le chapitre sur les Pâturages de l'Histoire Composite de la Passe du Dragon dans Roi de Sartar. Cependant, la Reine Cheval Plumes a révélé qu'elle était plus que cela, et que La-ungariant est un titre de la Déesse de la Terre d'Ernaldela - Ernalda.
Cela a radicalement changé la société du peuple des Pâturages, et c'est pourquoi ils ne ressemblent plus vraiment au Peuple du Pur-sang de Pent (ou de Prax au Second Âge).

Brian Sailor:
Je pensais que Dendara était juste un visage d'Ernalda.

Jeff Richard:
Tout comme les Érudits de l'Ambigu. Mais Ernalda et Dendara ont obstinément rejeté cela.

Brian Sailor:
Etaient-elles les déesses échangées lors de l'Échange de Déesses ?!
(voir https://glorantha.fandom.com/wiki/Goddess_Switch )

Jeff Richard:
Les Érudits de l'Ambigu étaient convaincus que Dendara et Ernalda étaient la même entité, et ont même réussi à transposer les adorateurs sans effets néfastes. Mais ils n'ont jamais réussi à faire admettre à l'une ou l'autre déesse son identité avec l'autre.

Dyvim_star
Confirmé
Messages : 28
Enregistré le : mar. 22 sept. 2020 14:40

Re: l'Empire Lunar

Message par Dyvim_star » jeu. 31 mars 2022 11:12

Je me demande si Greg Stafford n'a pas hésité à l'appeler Lendara, ce qui aurait fait un anagramme d'Ernalda renforçant l'idée que ces déesses peuvent se substituer l'une à l'autre...

Avatar du membre
7Tigers
Modo
Messages : 2528
Enregistré le : mar. 29 janv. 2019 17:51

Re: l'Empire Lunar

Message par 7Tigers » ven. 8 avr. 2022 11:16

Jeff Richard:

DRANZ GOLOI ET LES VOOR-ASH

Dranz Goloi, le Roi des Ailes, est le chef de la confédération Voor-ash dans les Terres Rouges [voir Glorantha Sourcebook page 189]. Ils prétendent ne rien savoir des Nuits de l'Horreur ni d'aucun accord avec l'Empire Lunar. Ils sont originaires de bien au-delà des Terres-Rouges, dans l'est du Pent et beaucoup vénèrent les nouveaux dieux des Tempêtes.
En 7/50 (1621), les premiers raids des Voor-ash ont commencé. Les milices indigènes d'Oraya et des Terres Rouges écrasèrent rapidement les barbares impudents, qui se retirèrent boudeusement et revinrent un an plus tard avec une armée plus importante. Une nouvelle victoire Lunar eut lieu en 7/51 (1622), mais à un coût bien plus élevé.

En 7/53 (1624), les Voor-ash apparurent en force, s'alliant à de nombreuses tribus de moindre importance pour augmenter leur armée. La nouvelle confédération était dirigée par Dranz Goloi, appelé le Roi des Ailes. Le seigneur de guerre nomade avait juré sur la Lance Ardente de rencontrer l'Empereur Rouge en combat singulier.

L'année suivante, Oraya tomba, comme la plupart de Premiers Bénis, et l'Empereur Rouge fut contraint de contrecarrer personnellement une tentative de Sheng Seleris de s'échapper des Enfers. Des bandes de Pentiens ont fait des raids dans les faubourgs de Raibanth, et au plus profond d'Imther et Holay.

Puis en 7/54 (1625), le Vrai Dragon s'est réveillé dans la Passe du Dragon, et l'armée Lunar du sud a été perdue. Peu après, l'armée Lunar fut mise en déroute par Dranz Goloi lors de la bataille du Gué de Diavizzi en Premiers Bénis. L'Empereur Rouge ordonna de dépouiller les garnisons restantes des Provinces Lunar et les envoya combattre en Premiers Bénis.

L'Empereur Rouge a nommé sa demi-déesse Jar-eel la Tranchante pour commander les armées impériales restantes.

L'illustration est en fait celle d'un noble/chef scythe, mais elle est une grande source d'inspiration, par Celestial Sentinel:

Image

Si vous vous demandez pourquoi l'Empire Lunar ne semble pas se préoccuper de ce qui se passe dans la Passe du Dragon, sachez qu'ils ont des problèmes plus importants et plus immédiats en ce moment.

Avatar du membre
7Tigers
Modo
Messages : 2528
Enregistré le : mar. 29 janv. 2019 17:51

Re: l'Empire Lunar

Message par 7Tigers » lun. 11 avr. 2022 09:53

Jeff Richard:

HÉRÉSIE ET LES SEPT MÈRES / ORLANTH

Hérésie est un terme souvent utilisé, sans que l'on se demande ce qu'il signifie en termes glorantiens. Voici donc un aperçu de ce qui pourrait constituer une "hérésie" pour le culte des Sept Mères.

Commençons par là - lorsque l'on pense à une hérésie dans RQ, il est toujours utile d'examiner l'organisation d'un culte car il doit y avoir des personnes qui déclarent que quelque chose est une hérésie. Voici l'organisation du culte des Sept Mères :

Le prêtre suprême des Sept Mères est l'Empereur Rouge.
Le Danseur Rouge du Pouvoir guide l'ensemble des activités du culte.
Dans le Giron Lunar, le culte est supervisé par le satrape local, et dans les Provinces, il est supervisé par le Guide Général de la Voie Lunar.

À partir de l'identité des dirigeants du culte (et de la base de leur autorité), nous pouvons rapidement déterminer quelques éléments qu'ils pourraient considérer comme hérétiques :
Remettre en cause l'autorité ou la légitimité de l'Empereur Rouge.
Remettre en cause l'autorité ou la légitimité de l'Empire Lunar en tant qu'institution politique temporelle.
Remettre en cause l'autorité ou la légitimité d'un satrape donné.
Contester la politique Lunar dans les Provinces.

En bref, le mouvement de la Lune Blanche est à peu près la définition classique de l'hérésie des Sept Mères. Le problème est qu'un sectateur des Sept Mères peut adhérer au mouvement de la Lune Blanche et, à moins d'être interdit par une prêtresse, il conserve un accès total à la magie, aux esprits, etc. du culte. Cela devient encore plus épineux si la personne est une initiée de la Déesse Rouge (et donc Illuminée). Les Sept Mères n'ont pas d'esprits de représailles, donc la décision de qualifier le mouvement de la Lune Blanche d'"hérétique" est fondamentalement politique, difficilement applicable sans recours à la violence coercitive, et pose éventuellement le problème de se faire souffler par de puissants Lunars.

On voit donc les problèmes que le mouvement de la Lune Blanche pose aux autorités politiques Lunars. Il est bien mieux d'amener les adeptes de la Lune Blanche à convenir qu'ils se sont trompés par le débat et la discussion.

Quelques autres "hérésies" dans le passé - la plus importante était "la mauvaise identification de la Déesse Rouge". Dire que la Déesse Rouge est en fait une manifestation d'Entekos ou de Dendara - c'est un non non. La Déesse Rouge elle-même a réprimandé Valare Addi pour cela. Et elle avait de bonnes raisons de le faire : la Déesse Rouge était une quêteuse héroïque active et une mauvaise identification pouvait lui faire courir de graves dangers !

C'était suffisamment important pour que Jar-eel la Tranchante ait dû passer des saisons à débattre avec d'éminents dirigeants de la Lune Blanche pour leur faire admettre qu'ils avaient tort. Et même là, avec toute la puissance et le charisme de Jar-eel, le succès n'a été que partiel. L'Empereur Rouge a finalement eu recours à la violence pour supprimer le mouvement de la Lune Blanche. La rébellion qui en a résulté a paralysé l'Empire Lunar pendant la crise de 1625.

Je dirais que la rébellion de la Lune Blanche est probablement considérée comme une menace bien plus grande par l'Empereur Rouge que tout ce qui se passe dans le Passe du Dragon. Elle est même probablement plus menaçante que les Voor-ash (qui sont considérés comme bien plus menaçants que tout ce qui se passe dans la Passe du Dragon).

Mais comparons maintenant cela avec le culte d'Orlanth:

Les temples individuels sont à peu près complètement autonomes, à moins qu'ils n'aient reconnu un Rex - un roi ou un prince tribal ou un "grand chef" similaire. Ce Rex a la capacité de plier les temples à sa volonté, mais il doit travailler pour y parvenir !

Sans le Rex, les temples orlanthi ont historiquement fait des choses aussi radicales que d'accepter qu'un héros mortel puisse devenir le nouvel Orlanth ou de décider que nous devions apprendre les secrets des dragons et leur rendre culte et leur faire des sacrifices. Le Rex est capable d'empêcher les temples constitutifs de faire cela - en supposant que le Rex ne soit pas d'accord !

Donc pour les Orlanthi, "hérésie" n'a pas vraiment de sens. Le "blasphème" en a un - violer une règle religieuse ou traiter un dieu ou un site sacré avec irrespect - mais c'est le genre de chose qui déclenche les esprits de la rétribution.

En bref, si un temple peut accéder au dieu, obtenir de la magie runique à partir de celui-ci, et il n'y a pas d'esprits de rétribution envoyés, alors c'est ok. Les chefs de temple individuels peuvent imposer des restrictions, mais cela va différer sauvagement.

En revanche, si un temple est capable d'établir une relation plus efficace avec le dieu - une magie plus importante ou plus forte, plus de succès dans les rituels, des esprits plus nombreux ou plus forts, peu importe - les autres temples sont susceptibles d'adopter cette approche. Parce qu'en fin de compte, ça marche et on peut voir et sentir les résultats !

Ainsi, lorsque la Reine Cheval Plumes a révélé que La-Ungariant était un titre pour la grande déesse Ernalda - ce qui lui donnait également la capacité d'affronter les prêtres Yelm - elle a pu vaincre magiquement ses ennemis, gagner le soutien des agriculteurs, gagner le soutien de la puissante Prêtresse-qui-ébranle, et obtenir le soutien des prêtres Orlanth locaux. Les prêtresses de La-Ungariant l'ont adopté parce que 1. elle était la grande prêtresse, et 2. ça marchait !

Nous pouvons voir une chose similaire se produire lorsque Monrogh a révélé que Elmal n'était qu'un nom pour Yelmalio. Les temples individuels ont rapidement adopté Yelmalio parce que 1. cela a fonctionné, 2. Monrogh pouvait obtenir la confirmation du dieu et le répéter, 3. il était également dans l'intérêt de tous (et avait le soutien d'autres groupes puissants à Sartar).

Mais si un temple essaie d'aller trop loin, il n'aura pas accès au dieu. Ou pourrait ne pas avoir la gamme complète de la magie utile et les esprits. Et donc il échoue.

Ainsi, plutôt que de penser à cela en termes d'"hérésie", il s'agit simplement d'une question d'efficacité.

Maintenant, ce que vous pourriez souvent voir est un temple disant, "nous adorons dieu de cette façon ICI" sans dire que l'adoration de ce dieu d'une manière différente ailleurs est mauvais. C'est assez courant dans le polythéisme.

Et bien sûr, nous savons cela avec le culte d'Orlanth. Des temples spécifiques peuvent être dédiés à Orlanth Tempêtueux, mais bien sûr les membres de ce temple ne pensent pas que le temple tribal Orlanth Rex ou le temple local Orlanth Aventureux sont des hérésies.

Notes :
J'ai introduit le terme "hérésie" entre guillemets pour une raison précise. Mais rappelons-nous de ce que c'est - une hérésie est une croyance qui viole des enseignements religieux importants mais n'est pas une apostasie. Dans de nombreuses religions glorantiennes, si vous êtes capable d'entrer en contact avec le dieu, de manier sa magie et de ne pas déclencher d'esprits de châtiment ou d'autres formes de colère divine, il est assez difficile d'affirmer que ce que vous faites est mauvais aux yeux du dieu.

Et la question qui s'ensuit est la suivante : si le dieu est d'accord, qui êtes-vous pour le contester ?

Avatar du membre
7Tigers
Modo
Messages : 2528
Enregistré le : mar. 29 janv. 2019 17:51

Re: l'Empire Lunar

Message par 7Tigers » mar. 12 avr. 2022 15:17

Jeff Richard:

L'Empereur Rouge revendique un pouvoir universel basé sur
1. Il a été chargé des affaires de sa Divine Mère dans le monde temporel,
2. Être l'adjoint de Yelms dans le monde terrestre, et
3. Être un dieu à part entière.

L'Empereur Rouge est chargé d'assurer la paix et l'ordre dans le monde entier. Cela ne signifie pas qu'il doive gouverner le monde - il est parfaitement disposé à reconnaître ses clients et ses alliés et à les laisser se gouverner eux-mêmes. Mais ils doivent reconnaître son statut suprême. Les états indépendants en dehors de ce système sont fondamentalement illégitimes - ils sont des rebelles à l'ordre divin. Sartar, le Pays Saint, les Voor-ash, les tribus Praxiennes, Loskalm, ils sont tous pareils.

Une question se pose : le statut des Races Aînées. Certains philosophes Lunars prétendent qu'elles sont condamnées, mais l'Empereur Rouge a généralement une attitude de "vivre et laisser vivre" envers les trolls du Plateau de la Lune Bleue (leur accordant même le statut d'Allié) et les Trolls de la Montagne Yolp. Il en va de même pour les nains de Jord et des Monts de Cuivre. Et l'Empereur Rouge parle souvent d'amitié envers les elfes (ce qui est généralement ignoré par ces derniers) ;

Une autre question est celle de Ralzakark, que l'Empereur Rouge traite comme un pair. Certains anti-Lunars prétendent que cela pourrait être un lien de parenté.....

Il est important de noter que l'Empire Lunar n'a pas de frontières ou de limites "fixes" autres que la Frontière Rouge elle-même.

Répondre