Pavis 1626: les Belvani troués

Pour parcourir l'univers mythique de Greg Stafford !

Modérateurs : 7Tigers, deBorn, kristoff

Répondre
Avatar du membre
7Tigers
Modo
Messages : 1070
Enregistré le : mar. 29 janv. 2019 17:51

Pavis 1626: les Belvani troués

Message par 7Tigers » lun. 4 janv. 2021 11:24

"Roues Saintes ou Roues Trouées?" / "Holy Wheels ou Holey Wheels ?" (jeu de mot intraduisible)
Par Michael O'Brien

À l'époque des Deux Comtes, une curieuse innovation monétaire a été introduite à Nouvelle Pavis. Le comte en exil Belvani, après avoir été chassé du Vieux Dôme du Soleil, établit sa cour rivale dans le Quarlier solaire à Nouvelle Pavis. Là, il complota son retour dans le Comté du Soleil.

Entre autres bouleversements, la fin du règne lunar en Prax entraîna un manque critique de pièces de monnaie à Nouvelle Pavis, étouffant le commerce, la fiscalité et le tribut. Les yeux rivés sur ses propres conquêtes à la Passe du Dragon, le roi Argrath exigea de Belvani qu'il lui verse une somme énorme afin d'être reconnu comme le comte légitime de Comté du Soleil.

N'ayant pas la base d'imposition du Comté du Soleil ou l'accès à sa trésorerie, et n'étant pas encore assuré d'être le leader dans le Quartier solaire, Belvani a fait appel à une curieuse innovation pour réunir cette somme. Il ordonna à son prêtre Thandren Pied-bot de Lokarnos de rassembler toutes les pièces d'or du Quartier solaire pour une "bénédiction spéciale", avec la promesse que les fonds seraient rendus "dans leur intégralité" à leurs propriétaires légitimes.

En 1626, le jour saint des Lokarnos, Thandren Pied-bot a mis en œuvre une nouvelle version étrange du rituel de Frappe de Roue dans la cour du temple du Dôme du Soleil à Pavis. Devant lui se trouvait une énorme réserve de pièces d'or. Une par une, un trou était percé au centre de chaque roue d'or. La pièce centrale ainsi obtenue était ensuite estampillée d'un rayon de soleil d'un côté et du visage de Belvani de l'autre.

À la fin de la journée, il y avait deux piles de pièces : les pièces centrales et les bords extérieurs. Bien que chaque roue mutilée ait désormais un trou parfaitement rond en son milieu, Belvani décréta que leur valeur restait la même qu'auparavant (20 euros). Ces pièces ont été rendues à leurs propriétaires. Il y eut un certain mécontentement à ce sujet, mais Belvani demanda à Yelmalio de le réprimander s'il avait mal agi, et le ciel se tut.

Grâce à la bénédiction, ou plus probablement à cause de leur apparence, ces pièces furent connues sous le nom de "Roue Sainte/Trouée" ("Holy/Holey Wheels" en VO). (Elles ne furent pas acceptées dans le Comté du Soleil lui même ; la Comtesse Vega ordonna que toutes les pièces de ce type qui s'y trouvaient soient confisquées et fondues, sans aucune compensation).

Belvani rassembla et utilisa les pièces centrales pour rendre hommage au roi Argrath: elles lui furent présentées lors d'une cérémonie ostentatoire où Belvani fut en effet reconnu comme le véritable souverain du Comté du Soleil. Il semble qu'Argrath ait emporté ces pièces avec lui à la Passe du Dragon et les ait probablement fait fondre pour en faire des lingots. Un "Belvani" en or vaut ostensiblement 13 argents. Cependant, comme elles ne sont pas entrées en circulation et qu'elles sont donc extrêmement rares, elles ont beaucoup plus de valeur que cela pour un numismate averti.

ildranor
Confirmé
Messages : 26
Enregistré le : lun. 4 févr. 2019 19:50

Re: Pavis 1626: les Belvani troués

Message par ildranor » mar. 12 janv. 2021 09:34

Excellente histoire de perfidie qui n'en est pas une. Du coup cet enfoiré de Belvani va chasser la vertueuse Vega Souffle d'Or de la direction du Comté. Ah, bravo Argrath...
Seigneur de la Sieste Yinkini

Répondre