l'Empire Lunar

Pour parcourir l'univers mythique de Greg Stafford !

Modérateurs : 7Tigers, deBorn, kristoff

Avatar du membre
7Tigers
Modo
Messages : 2889
Enregistré le : mar. 29 janv. 2019 17:51

Re: l'Empire Lunar

Message par 7Tigers » mar. 6 sept. 2022 09:16

Jeff Richard:

Saviez-vous que la Chauve-souris Pourpre doit être nourrie par plus de 4200 personnes par AN ? Son alimentation d'entretien est en moyenne de 100 personnes par semaine.

Cela a probablement un impact important sur l'emplacement de la Chauve-souris. L'idéal serait de placer la Chauve-souris dans une zone à densité de population relativement élevée, où elle pourrait être nourrie de prisonniers et d'esclaves - des personnes qui n'ont pas besoin de beaucoup de travail pour être rassemblées. Cela signifierait placer la Chauve-souris dans les Terres du Giron Lunar, les Marches de l'Ouest, Saird, Lakrene, ou autour de Bout-du-monde. Mais bien sûr, vous ne pouvez pas garder la Chauve-souris là longtemps - ces régions sont loyales à l'Empire Lunar, mais rassembler la population locale va mettre cela à l'épreuve !

Des endroits comme la Passe du Dragon sont un problème car la densité de population y est faible, ils ont beaucoup d'endroits où se cacher, etc. Bien que les sectateurs de la Chauve-souris soient experts pour trouver ces personnes, cela prend du temps et fait courir le risque que la Chauve-souris ait faim. Vous pourriez l'envoyer dans une zone de rébellion et la laisser manger à sa faim jusqu'à ce que les rebelles fuient. Ensuite, vous pouvez renvoyer la Chauve-souris vers des zones plus sûres.

Et la Chauve-souris en vaut la peine. C'est une Frontière Rouge mobile, qui absorbe toute la magie qu'on lui lance, dévore les esprits et démoralise les ennemis par sa seule présence. L'Empire Lunar n'est pas victorieux parce que ses soldats sont particulièrement impressionnants - ils ne le sont pas. L'Empire Lunar est victorieux parce qu'il dispose de choses comme le Collège de Magie Lunar, les Créateurs de Cratères, etc. Et grâce à la Chauve-souris.

Notes:
Les victimes doivent êtres des créatures pensantes, donc pas d'animaux ou d'hommes bétail.


Chauve-souris Pourpre, par Dan Barker pour The Gods War

Image

Avatar du membre
7Tigers
Modo
Messages : 2889
Enregistré le : mar. 29 janv. 2019 17:51

Re: l'Empire Lunar

Message par 7Tigers » mar. 13 sept. 2022 10:30

Jeff Richard:

L'une des régions les plus intéressantes de Péloria est Talastar, l'un des grands centres de la culture orlanthi. Je définis Talastar au sens large - incluant Lakrene, Anadiki, Brolia, et Skanthi comme faisant partie de cette région. Il y a plus de 380 000 humains dans cette région, plus 80 000 trolls dans les Montagnes Yolp.

Il y a plus de 60 000 adeptes d'Orlanth en Talastar et, plus remarquable encore, plus de 8 000 adeptes de Taureau Tempête. C'est environ la moitié de ce qu'il y a en Prax ! Ernalda coexiste ici avec Dendara, Pelora (Oria), Dorasta, et avec les versions locales d'Eiritha.

La religion Lunar est également présente ici - il y a environ 30 000 adeptes des cultes Lunars (principalement Sept Mères) à Talastar, la majorité d'entre eux dans la région appelée Lakrene, qui est sous une forte influence et pression Lunar.

Orlanth et Taureau Tempête sont tolérés à Talastar uniquement à cause de Dorastor, qui abrite plus de 100 000 créatures intelligentes du Chaos. Bien que l'Empereur Rouge maintienne des communications avec Ralzakark, le démon-dirigeant de Dorastor, il y a encore des dizaines de milliers de créatures du Chaos qui reconnaissent à peine son autorité. Les cultes d'Orlanth et de Taureau Tempête - tous deux de fervents ennemis du Chaos - constituent un tampon utile contre les horreurs de Dorastor.

Ces 80 000 trolls semblent impressionnants, mais n'oubliez pas que seuls 16 000 sont des trolls sombres adultes. Environ 50 000 sont des trollkin. Ceci étant dit, cela signifie qu'il y a plus d'un millier de sectateurs de Zorak Zoran juste à la limite de l'Empire Lunar !

Extrait du Guide to Glorantha:

Image

Avatar du membre
7Tigers
Modo
Messages : 2889
Enregistré le : mar. 29 janv. 2019 17:51

Re: l'Empire Lunar

Message par 7Tigers » mar. 27 sept. 2022 12:59

Jeff Richard:

Histoire du Superviseur Provincial

Avant 1555, il n'y avait pas de Superviseur Provincial. Pendant le 4ème Déclin, les différents rois clients provinciaux étaient gérés depuis Jillaro. Après le retour de l'Empereur Rouge à Glamour à la fin du 4ème Déclin, l'empire s'est concentré sur le retrait des nomades et la recolonisation des Terres du Giron. La Voie Lunar se répandit pacifiquement et de manière désordonnée dans le Sud - en 5/27 (1490), Hon-eel tenta d'intégrer la doctrine Lunar au Culte de la Terre de Tarsh, mais la tentative ne fut que partiellement réussie. Elle laissa un fils en bas âge sur le trône de Tarsh, mais le royaume fut déchiré par la guerre civile dès son départ. 16 ans plus tard, son fils monta enfin sur le trône, mais Hon-eel et l'Empereur Rouge se concentrèrent alors entièrement sur la gestion des Terres Rouges.

En 1555, le général Phargentes reconquiert Tarsh d'un usurpateur soutenu par le Temple de la Trembleuse. Phargentes et son frère étaient des officiers militaires au service de l'empereur Robustus, et les souverains légitimes de Tarsh. Après le succès de Phargentes, l'Empereur Rouge réorganisa les tribus et les rois, et Phargentes fut nommé " Superviseur du Sud " par l'Empereur Rouge, un titre à la définition large et incertaine. Phargentes combattit en Tarsh, Sartar, mais aussi Balazar et Aggar, affirmant l'autorité impériale dans tout le Sud. L'empereur Célestinus avait une passion pour l'organisation et l'ordre - préférant gouverner par l'intermédiaire de scribes, d'eunuques et d'autres dépendants.

L'empereur Célestinus réorganisa plus tard le Système Provincial, le débarrassant de nombreux fonctionnaires indigènes (qui étaient considérés comme des crypto-Orlanthi et désespérément corrompus). Quinscion de Poisson Rouge (principal fonctionnaire fiscal de Phargentes) reçut l'ordre d'envoyer des assistants pour vérifier les registres et les comptes des provinces.

Après la mort de Phargentes en 1579, l'empereur Militaris organisa la bureaucratie provinciale en trois départements, chacun dirigé par un "général" :

. Approvisionnement et Décaissement. Enregistre et collecte les taxes d'argent, de bronze et d'orge. Ce département a toujours été dirigé par Quinscion le Patient. Il a quatre assistants qui se relaient tous les cinq ans dans les provinces. Il rend compte au Trésor Impérial.

. Église Provinciale. Par décret de l'Empereur Rouge, le général en charge de ce département ne sert pas plus de sept ans. Il dépend de la Danseuse Rouge du Pouvoir, une demi-déesse qui change de forme chaque année pour porter un enfant d'un assistant différent.

. Armée Provinciale. Ce général est responsable des affaires militaires des provinces. Il rend compte à Militaris (qui était dans les Provinces en 1582).

À la mort de Militaris en 1586, l'empereur Reclusus nomma un mandataire pour coordonner et commander les départements provinciaux. Ce mandataire était Appius Luxius, son "fils" (probablement le fils de Robustus ou Celestinus), qui fut nommé Superviseur du Sud ou Provincial ou Mandataire de Bronze. Appius Luxius était le substitut de l'Empereur Rouge dans toutes les affaires - en tant que membre de la famille impériale, il est "à quatre générations d'un dieu", ce qui lui permit de participer sans dommage à de nombreux rituels dangereux.

Appius Luxius servit d'Empereur Rouge lors de la consécration du Nouveau Temple Lunaire en 1625 et a fut dévoré par le Vrai Dragon. Il était probablement assez âgé à ce moment-là, peut-être autour de 70+ ans. C'est le seul homme qui ait jamais été Superviseur Provincial.

Depuis lors, les départements ne sont pas coordonnés - mais là encore, c'est le moindre des soucis de la direction Lunar Provinciale .

Notes:

Ainsi, au début du Cinquième Déclin, les territoires du sud, dont la satrapie de Sylila et les provinces de Vanch, Imther et Aggar, ont été reconquis par l'empire grâce au Mouvement de Renaissance des Nouveaux Moines. Ce mouvement laïc a revitalisé les anciennes sororités qui constituaient la véritable base de l'Empire Lunar établi. Ces organisations s'étaient détériorées au cours des ravages barbares du Troisième Age et la période de "la Paix de Consolidation" du Quatrième Déclin avait tenu l'ensemble du sacerdoce Lunar bien trop occupé pour le travail missionnaire.

En 5/7, certains étaient revenus à leur ancien zèle missionnaire et avaient fondé de nouveaux temples et "monastères" dans le sud du pays. Les chefs indigènes de cette région se sont parfois soumis volontairement à l'Empire, et la région est revenue sous contrôle Lunar au milieu de l'année (vers 1475 environ) sans guerre majeure.

L'Empereur Rouge a ensuite étendu l'Ordre du Jour (l'une des écoles nysaloriennes les plus importantes) avec le mouvement des Nouveaux Moines, ce qui signifie que l'Ordre du Jour a été revigoré par ces sororités Lunars populaires.

Les Nouveaux Moines étaient un "mouvement laïc" non contrôlé par la prêtrise des Sept Mères. Ainsi, un initié 7M pouvait rejoindre les Nouveaux Moines en tant que " sœur laïque " et aller dans les villages et chez les barbares pour montrer la Voie Lunar. Ilsr n'étaient pas chargés d'effectuer des cérémonies de culte ou de faire de la magie - ils étaient là pour montrer aux gens à quel point la Voie Lunar est cool.

Pensez y comme aux missions catholiques en Nouvelle-Espagne, ou les missionnaires islamiques en Asie du Sud.

Les Nouveaux Moines ont été confondus avec l'Ordre du Jour parce que l'Ordre du Jour était issu des "bons mystiques" qui s'étaient cachés dans les rangs de l'Ordre de Kérestus. L'Empereur Rouge voulait s'assurer que l'Ordre du Jour était patrouillé par des sectateurs des 7M dévoués et évangéliques, qui seraient loyaux envers l'Empereur Rouge et moins susceptibles d'être tentés par des intuitions magiques, l'ambition, ou toute autre occlusion spirituelle.

Au Sixième Déclin, ce genre de mouvement populaire s'est probablement éteint, et les Nouveaux Moines ne sont plus nouveaux.

Avatar du membre
7Tigers
Modo
Messages : 2889
Enregistré le : mar. 29 janv. 2019 17:51

Re: l'Empire Lunar

Message par 7Tigers » mer. 28 sept. 2022 11:09

Jeff Richard:

Administration des Satrapies

Au sein de leurs domaines, les dirigeants des satrapies ou des sultanats de l'Empire Lunar règnent avec une autorité inhérente. Ils ne sont pas de simples gouverneurs ou administrateurs - ils sont des souverains à part entière avec peu de restrictions à leur autorité.

Ces restrictions sont les suivantes:

1. Ils doivent reconnaître la souveraineté universelle de l'Empereur Rouge et ne pas empiéter sur ses droits (commandement de l'Armée Lunar, statut religieux, etc.).

2. Ne doivent pas interférer dans les temples supervisés par l'Empereur Rouge.

3. Doit protéger les droits des adorateurs Lunars.

4. Doit payer les taxes sur les biens, les personnes et la magie comme demandé par l'Empereur Rouge et à temps. Si le paiement n'est pas effectué à la date prévue, les Démons d'Imposition se déclenchent.

5. Doit empêcher les désordres civils.

Au-delà de cela, le satrape/sultan est libre de choisir ses méthodes. S'ils veulent presser leurs sujets, ils le peuvent, à condition qu'ils paient leur dû à l'Empereur Rouge et qu'ils ne pressent pas les initiés ou les prêtres des cultes Lunars. S'ils veulent lever une armée privée, ils le peuvent, tant qu'ils ne s'engagent pas dans une rébellion et tant que cette armée privée n'interfère pas avec l'Armée Lunar régulière. S'ils veulent supprimer le culte d'Orlanth, ils le peuvent. S'ils veulent autoriser le culte d'Orlanth, ils le peuvent. S'ils veulent créer de nouvelles lois, ils le peuvent. Et ainsi de suite.

Cette institution est un héritage de l'Empire Carmanien, et son terme se traduit approximativement par "satrape". Il signifie littéralement "protecteur de la province". Pendant les premiers Déclins, on utilisait en néo-pélorien le mot pentan "sultan", qui signifie "pouvoir" ou "autorité". Cependant, après la chute de Sheng Seleris, ce titre a largement disparu au profit de " satrape " - bien qu'il soit parfois utilisé pour décrire les dirigeants de nations barbares pacifiques ou comme une injure contre les satrapes trop indépendants et arrogants.

Notes:
Une analogie avec le monde réel est la relation entre un calife et des souverains tels que les Aghlabides d'Afrique du Nord et de Sicile, ainsi que l'Empire Ottoman avant sa centralisation.

En fait, considérer l'Empereur Rouge comme le "calife" de la "oumma" Lunar (qui consiste en tous les initiés des religions Lunar dans le monde) est une très bonne analogie - à mon avis bien meilleure que de le comparer à un empereur romain. L'Empereur Rouge est AUSSI le grand prêtre suprême de Yelm Imperator (il est le petit-fils de Yelm après tout), et tous les nobles yelmites lui doivent loyauté et obéissance, comme tous les Lodrilli, etc.

Mais son véritable pouvoir vient du fait qu'il est un demi-dieu "calife" du monde Lunar.


Examinons donc l'un de ces sultanats/satrapies: le Doblian

Vieille carte avec faute:

Image

En 1463, la fille de l'Empereur, Hon-eel, apporta un message de reddition et de tribut des rois tribaux du Doblian. L'Empereur Rouge a invité Hon-eel à vivre à Glamour et a donné le Doblian à sa famille, les Eel-ariash. Ils gouvernèrent le Doblian en tant que satrapes (le mot "sultan" étant tombé en désuétude), avec l'autorité de faire ce qu'ils voulaient. Les Eel-ariash devinrent un clan tentaculaire, et lorsque Hon-eel réinstalla Oraya, l'Empereur Rouge lui donna également cette satrapie, et elle nomma un membre de sa famille pour la diriger.

Après les Nuits de l'Horreur, de nombreux membres d'Eel-ariash sont morts, et la famille était trop faible pour diriger deux satrapies. Les Ari-ji prirent le contrôle d'Oraya, mais les Molari-sor, alliés des Eel-ariash, organisèrent une Compétition de Fléchettes contre les Ari-ji et prirent le pouvoir à Oraya, qui fut officiellement reconnu par l'Empereur Rouge en 1522 (les Molari-sor pourchassèrent les derniers membres des Ari-ji et les tuèrent en 1527).

En l'espace d'une génération, les Eel-ariash étaient suffisamment forts pour mener une Compétition de Fléchettes pour le contrôle de la satrapie voisine d'Oronin - malgré l'opposition de l'Empereur Rouge ! En 1543, sous la conduite du légendaire Guerrier de Fléchettes Danseur Séquence, les Eel-ariash prirent le pouvoir dans ce satrapie et forcèrent l'Empereur Rouge à reconnaître leur autorité. Pendant près de deux générations, les Eel-ariash ont régné sur les satrapies de Doblian et d'Oronin, et avaient des alliés en Oraya. Plus impressionnant encore, en 1555, un descendant direct de Hon-eel a récupéré la colonie Lunar de Bout-du-monde et le royaume provincial de Tarsh et a réussi à faire nommer Phargentes Superviseur du Sud par l'Empereur Rouge. Il suffit de regarder une carte de l'Empire Lunar pour se rendre compte de la puissance de cette famille !

Il ne fait aucun doute que les Eel-arish étaient engagés dans d'interminables Compétitions de Fléchettes avec les autres maisons (et parfois avec l'Empereur Rouge lui-même). Finalement, en 1575, ils ont été chassés du Doblian par les Yanoriao-ilart (qui étaient secrètement aidés par les Militaris). À la mort de Phargentes en 1579, l'Empereur Rouge réorganise le Gouvernement Provincial en trois départements et en 1586, il nomme un mandataire (Appius Luxius) pour gouverner en tant que Superviseur Provincial. Cependant, l'Empereur Rouge prit pour concubine la fille de Danseur Séquence, Farangold Eel-ariash, qui donna naissance en 1588 à la fille de l'Empereur Rouge, Jar-eel.


Danseur Séquence était un personnage remarquable - si je me souviens bien, il était le fils de Crépuscule et a d'abord servi dans la Maison Orayan de Molari-sor et a été actif tout au long du Sixième Déclin (1518-1571). Il n'a jamais agi hors de l'ordre, et a donc vécu jusqu'à un âge avancé. Chacun de ses mouvements faisait partie d'un rituel magique enseigné par Hon-eel dans ses rêves. Le résultat de cette danse a été la naissance de la femme Farangold, qui était la mère terrestre de Jar-eel.

En 1570, j'imagine qu'il ressemble à Yagyū Retsudō de Loup Solitaire et le Louveteau.

Avatar du membre
7Tigers
Modo
Messages : 2889
Enregistré le : mar. 29 janv. 2019 17:51

Re: l'Empire Lunar

Message par 7Tigers » jeu. 29 sept. 2022 09:26

Jeff Richard:

Examinons une autre satrapie Lunar: Sylilla (prononciation " Sill-LIE-la ").

La fille de l'Empereur Rouge, Hwarin Dalthippa, a conquis les terres au sud de Henjarl au cours d'une série de campagnes militaires et magiques entre 1309 et 1349. En 1325, l'Empereur Rouge la proclame, ainsi que son mari Ingakotum, "Satrape de Sylila" et Seigneur de la Rivière. Phirmax, un fils du satrape, fut tué par l'esprit de la rivière Vareleus le Téméraire (Phirma avait probablement environ 21 ans). À la mort d'Ingakotum en 1335, Hwarin Dalthippa régna comme seul sultan. Hwarin Dalthippa régna jusqu'en 1358, date à laquelle elle fut tuée par un assassin.

Antorsus, un autre fils de Hwarin et Ingakotum, devient le deuxième satrape, en 1358. En tant que souverain des Terres du Sud, il dirigea une Armée Lunar pour écraser la colonie orlanthi de Tarsh, avant d'être mis en déroute à la bataille des Collines Tombantes en 1362. À la mort d'Antorsus en 1365, son fils Philotosus devint le troisième satrape. Le terme satrape a toujours été préféré dans le sud, un héritage du royaume de Saird de Carmanian-Dara Happan à la fin du Second Age. Mais les deux mots étaient utilisés indifféremment.
Philotosus a régné jusqu'en 1383. Pendant son règne, Sylila était effectivement un sultanat indépendant, jurant fidélité à l'Empereur Rouge de Glamour, mais responsable de sa propre défense et de ses propres arrangements. Philotosus fit la paix avec la dynastie des jumeaux de Tarsh et s'allia avec eux pour vaincre la nation Opili à la bataille de la Vallée de Quintus en 1374. Pendant ce temps, Sheng Seleris envahit les terres du Giron Lunar et s'empara de Yuthuppa en 1375. L'année suivante, l'Oslir rejoignit les barbares.

Philotosus mourut en 1383, et son cousin Hyemkostos devint le quatrième satrape. Sous le règne d'Hyemkostos, Sylila combattit les barbares et sauva Alkoth. Mais lorsque Sheng Seleris lutta contre l'Empereur Rouge, la Lune s'obscurcit, et l'Empereur tomba malade et mourut. Hykemkostus mourut en 1392, et sa cousine Eteodona devint satrape.
Sous le règne d'Eteodona, le royaume orlanthi de Tarsh devint une puissance agressive sous le long règne du roi Yarandros (1395-1440). Saird et Holay devinrent indépendants, faisant des allers-retours entre Sylila et Tarsh. Avec l'aide de mercenaires praxiens, Yarandros obtint la soumission de Holay et d'une grande partie de Saird. Eteodona accepta ces pertes, car la véritable guerre était contre Sheng Seleris. En 1397, Eteodona mena une grande armée vers le nord pour soulager la ville d'Alkoth. La cavalerie ennemie attaqua avec ardeur mais fut virtuellement détruite par la magie Lunar. L'armée de Glamour, dirigée par l'Empereur Rouge, marcha vers le sud pour les rencontrer et donna à l'Empereur une nouvelle victoire.

Cependant, en 1404, Sheng Seleris apparut personnellement devant Alkoth et cette fois la ville se rendit. En 1405, Eteodona mena une autre armée pour aider l'Empereur Rouge, et à Bonne Côte, les Sylilans aidèrent Yara Aranis à vaincre une armée pentienne menée par Sheng Seleris. Cependant, Eteodana mourut pendant la bataille et sa jeune cousine Jorendona (nièce de Hyemkostos) devint satrape.

Jorendona régna pendant les 52 années suivantes (1405-1457). Son règne fut une longue lutte contre Sheng Seleris, et elle mourut avant la victoire finale en 1460. Ses successeurs aidèrent Hon-eel à reconstruire l'Empire Lunar, et les royaumes barbares de Saird et Holay revinrent dans le Giron Lunar. Cependant, le Cinquième Déclin fut une période de plus grande centralisation, l'Empereur Rouge et sa fille Hon-eel jouant un rôle actif dans la restauration et la reconstruction.

Après les Nuits de l'Horreur en 1506, le clan Hwarin-ony se retira en grande partie dans ses palais de plaisance à Jillaro, plus préoccupé par l'art et la littérature que par la tâche d'administrer la satrapie (qui fut laissée aux scribes et aux bureaucrates). Le satrape Hwarin-ony était une figure lointaine, soutenue par leur ancêtre demi-dieu et la faveur divine. Minés par des conflits internes (souvent fomentés et financés par la bureaucratie), ils se maintinrent pendant encore 50 ans, jusqu'à leur extinction.

La famille Virishi (qui dirigeait la bureaucratie administrative du satrape) s'empara du pouvoir à Jillaro et gouverna le satrapie en tant que seigneurs pillards cruels. Cependant, ils ne parvinrent pas à payer le tribut exigé par l'Empereur Rouge et furent détruits par les Démons d'Imposition.

En 1561, l'Empereur Rouge a donné le pouvoir en Sylila au clan Errio-unit, qui a gouverné le satrapie depuis.

Du Guide de Glorantha:

Image

Avatar du membre
7Tigers
Modo
Messages : 2889
Enregistré le : mar. 29 janv. 2019 17:51

Re: l'Empire Lunar

Message par 7Tigers » ven. 30 sept. 2022 11:53

Jeff Richard:

Aucune des satrapies Lunar n'est sous le règne de sa dynastie originelle. Les Rastar-inning tiennent Karasal depuis environ 120 ans, ce qui est la plus longue durée de toutes les dynasties régnantes. La prise de pouvoir la plus récente a eu lieu il y a 50 ans, lorsque les Yanorias-ilart ont pris le contrôle de la satrapie de Doblian.

Cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas eu de Compétitions de Fléchettes lors du Septième Déclin. Bien au contraire, il y en a eu davantage, et souvent pour des enjeux plus élevés. L'Empereur Rouge lui-même a été tué dans une Compétition de Fléchettes en 1607. Il est plus probable que la rareté des changements de régime soit le résultat de la plus grande compétence de toutes les maisons dans les Compétitions de Fléchettes - ce qui, selon l'Empereur Rouge, est la preuve qu'elles remplissent leur fonction.

Q : Existe-t-il un moyen d'empêcher les Compétitions de Fléchettes de devenir complètement incontrôlables au détriment de l'empire ?

R : Si votre Compétition de Fléchettes nuit au paiement de vos impôts, les Démons de l'Imposition sont de sortie!

Quand ces Compétitions de Fléchettes deviennent incontrôlables, les choses se gâtent.
Mais il y a aussi une forte attente sociale et religieuse selon laquelle seules les élites devraient même être au courant de ces Compétions.

Avatar du membre
7Tigers
Modo
Messages : 2889
Enregistré le : mar. 29 janv. 2019 17:51

Re: l'Empire Lunar

Message par 7Tigers » mar. 4 oct. 2022 10:20

Jeff Richard:

Je réfléchis un peu plus aux finances de l'Empire Lunar. La plupart des terres de Peloria ne sont pas la propriété des paysans - elles appartiennent à l'empereur, aux temples, aux petits nobles, etc. Ces terres sont exploitées par d'autres personnes qui paient un loyer au propriétaire. Ces terres sont exploitées par d'autres personnes qui paient un loyer au propriétaire. Ce loyer peut être scandaleusement élevé - en général, la moitié de la récolte revient au propriétaire.

Sur les terres appartenant à l'Empereur Rouge, la maison impériale perçoit le loyer. Les autres propriétaires doivent payer une taxe à l'empereur, probablement environ 1/10e à 1/5e de la récolte totale. Le non-paiement de cet impôt déclenche les Démons de l'Imposition.

L'Empereur Rouge possède en théorie au moins toutes les terres que sa Mère a conquises aux Carmaniens ou aux barbares, et toutes les terres saisies aux rebelles (c'est-à-dire tout Dara Happa). Cependant, les terres qui se sont volontairement soumises à la Déesse Rouge restent leur propriété (bien qu'elles doivent payer des impôts).

Bien sûr, au cours des siècles, l'Empereur Rouge a accordé des terres à des individus, des temples et des villes. Ainsi, par exemple, il a donné à sa fille Hwarin Dalthippa les terres qu'elle a conquises dans le Sud. L'Empereur Rouge a donné à Phargentes les terres qu'il a conquises sur les barbares de Tarsh. Les Temples de la Lune Ascendante ont été richement dotés par l'Empereur Rouge. Et ainsi de suite.

Cependant, l'Empereur Rouge a récupéré les terres qui avaient été prises à Sheng Seleris et ses partisans, y compris les Nouvelles Prairies. Depuis un siècle et demi environ, une grande partie de ces terres a été cédée par l'Empereur Rouge.

Maintenant, comme pour les autres empires, donner les propriétés de la couronne tend à diminuer les revenus de l'empereur. Bien sûr, ce que l'Empereur Rouge peut donner, il peut le reprendre. Par exemple, les Eel-ariash et d'autres clans satrapes ont perdu de nombreux privilèges au milieu du 16e siècle.

En mettant tout cela ensemble, nous nous retrouvons avec un patchwork de domaines impériaux, de possessions de temples, de domaines satrapiques, etc.

Avatar du membre
7Tigers
Modo
Messages : 2889
Enregistré le : mar. 29 janv. 2019 17:51

Re: l'Empire Lunar

Message par 7Tigers » jeu. 13 oct. 2022 09:11

Jeff Richard:

Je me demandais récemment pourquoi Oslira ne fournit pas Renforcement de filet, contrairement à Engizi et Zola Fel. Et j'ai réalisé que la réponse était assez simple : le culte d'Oslira n'est pas le culte des Sarcleurs, qui tendent des filets aux poissons. C'est le culte du Serpent Bleu qui a été dompté par le Premier Empereur, et qui est la mère de la Déesse du Riz.

Et cela se joue dans les marais autour de la Rivière Oslir. Les Sarcleurs de Darjiin et Henjarl, ce peuple vaste et généralement impuissant de la sous-classe de Dara Happan, vénèrent Biselenslib, SurEnslib, et Yestendos le Garçon Roseau. Ils pêchent avec des filets. Le culte d'Oslira consiste à garder la déesse de la rivière heureuse (et à l'intérieur de ses digues). Il est beaucoup plus orienté vers l'agriculture que celui de Zola Fel ou d'Engizi. La pêche est souvent pratiquée à la lance par les Prêtres de la Rivière, et au filet par les Sarcleurs.

Chez les Marais Arabsof du Sud de l'Irak , qui sont une grande source d'inspiration pour les zones humides de la Peloria (notamment Darjiin et Henjarl), nous avons une répartition similaire :
"La plupart des Ma'dān pratiquent la pêche à la lance, mais les membres d'une tribu appelée Berbera, spécialisés dans la pêche, utilisent des filets coulés et des filets fixes de rive pour capturer de grandes quantités de poissons et pratiquent la pêche au poison en utilisant des substances toxiques extraites du datura hindou (Datura stramonium) et d'autres plantes."

Image

Une grande partie de Péloria est semi-aride continentale. Sa grande distance par rapport à tout océan et le rôle des Bois de Pierre dans le blocage des pluies venant de l'ouest me font penser qu'elle ressemble plus à l'est de Washington ou à la plaine hongroise qu'à la vallée du Mississippi, comparativement humide.

Bout-du-monde est la ville la plus humide de la vallée pélorienne, avec 86 centimètres.

À Croix de Mirin, c'est 71 centimètres. Croix de Mirin reçoit la plupart de ses précipitations pendant la saison des tempêtes.

Alkoth a 61 centimètres (pensez à Kiev - la région des Marais de Pripet). Alkoth se trouve dans une zone de convergence qui reçoit des précipitations à la fois pendant la saison des feux et pendant la saison des tempêtes.

Glamour est de 40 centimètres (Spokane). La présence du Cratère modère les vents du Nord, mais signifie aussi que Glamour est dans une zone d'ombre pluviale.

Raibanth mesure 35 centimètres. La présence du culte de Yelm augmente définitivement le nombre de jours sans nuages. Presque toutes les précipitations tombent pendant la Saison du Feu, lorsque les Péloriens vénèrent Entekos, la Déesse de la Pluie, et Dendara, la Bonne Épouse.

Yuthuppa est de 46 centimètres . Presque toutes les précipitations tombent pendant la saison du feu.

Elz Ast est de 56 centimètres. Elz Ast se trouve sur la Mer Blanche. Elz Ast est un endroit horrible - la version pélorienne de la ville de Québec. Froid et misérable en hiver, même avec l'expédition Kalikos.

Plus à l'ouest, en Talastar et en Brolia, il y a plus de pluie (peut-être jusqu'à 1 mètres à Fort Hasard et Dorastor), à cause des Bois de Pierre.

Plus à l'est, c'est plus sec. La vallée de l'Arcos reçoit probablement 40 à 50 centimètres environ, et les prairies Pentiennes reçoivent encore moins (probablement autour de 30 à 36 centimètres). Oui, cela signifie que Pent est plus sec que Prax, mais Prax reçoit sa pluie sous forme d'énormes averses inutiles. Et on y trouve les Vents du Désert.

Avatar du membre
7Tigers
Modo
Messages : 2889
Enregistré le : mar. 29 janv. 2019 17:51

Re: l'Empire Lunar

Message par 7Tigers » ven. 14 oct. 2022 09:12

Jeff Richard:

Les marécages de la basse Péloria couvrent une grande partie des satrapies de l'Ombre d'Argent et de Darjiin. Selon une estimation rapide, quelque 3 500 kilomètres carrés de ces satrapies sont des marais, soit environ un cinquième de la superficie de Sartar.

Contrairement au Marais des Hautes Terres de la Passe du Dragon, ces marais sont densément peuplés. D'autres Péloriens appellent les habitants de ces marais les " Sarcleurs ". Ils construisent des bateaux, des huttes, des huttes, des filets et même des vêtements avec les roseaux et les joncs. Ils vivent de la pêche, de la culture du riz, de l'élevage de volailles et de quelques autres animaux.

Les Sarcleurs vénèrent leurs déesses Héron, la rivière Oslira et leur Garçon Batelier local, ainsi que d'autres divinités et esprits mineurs. Shargash est souvent vénéré en tant que divinité associée. Ils se sont montrés obstinément résistants aux missionnaires des Sept Mères.

Sarcleurs d'Irak

Image

Avatar du membre
7Tigers
Modo
Messages : 2889
Enregistré le : mar. 29 janv. 2019 17:51

Re: l'Empire Lunar

Message par 7Tigers » lun. 24 oct. 2022 13:57

Jeff Richard:

En complément à
viewtopic.php?p=23469#p23469

Quelques chiffres approximatifs sur les finances impériales Lunars.

Je vais utiliser une mesure comptable anachronique - le talent (évalué à 300 Lunars) pour réduire les zéros et rendre possible les comparaisons avec le monde réel.

L'Empereur Rouge perçoit normalement quelque 14 000 à 15 000 talents par an provenant de diverses sources (loyers, taxes sur les récoltes, péages, tributs, etc.). C'est à peu près comparable à ce dont disposait Antiochus III.

Le maintien de l'Armée Lunar aux chiffres de 1621 en temps de guerre coûte à l'Empereur Rouge entre 13 000 et 14 000 talents par an. Sa cavalerie coûte à peu près autant que l'ensemble de l'infanterie, et le Collège de Magie Lunar coûte presque moitié moins que l'ensemble du Corps de Cavalerie. Il s'agit là d'une armée de guerre - en temps de paix, elle coûte probablement 10 000 à 11 000 talents.

Mais la maison de l'Empereur Rouge, ses scribes, ses fêtes, ses orgies, ses palais, ses serviteurs, ses esclaves, ses monnsters dansants et tout le reste coûte environ 2000 à 3000 talents par an. Sous le masque actuel, c'est probablement plus de 4000 à 5000 talents par an. En temps de paix, cela est tout à fait viable, et de nombreux Empereurs Rouges ont réalisé des excédents qui ont ensuite été mis de côté. En temps de guerre, l'Empereur Rouge doit puiser dans cet excédent ou même confisquer de l'argent en retirant des exceptions fiscales, en imposant de nouvelles taxes, des prêts forcés, etc.

L'Empire Lunar étant sur le pied de guerre depuis 1618, ces grandes salles remplies de roues d'or sont maintenant pour la plupart vides, et l'Empereur Rouge a été obligé de faire des choses comme augmenter les loyers, créer de nouveaux impôts, piller les trésors des temples, et toutes sortes d'autres mesures - je veux dire que personne ne va s'attendre à ce qu'Argenteus réduise les largesses publiques ! Les sièges de Citadelle Blanche et de Nochet ont été absurdement coûteux, et aucun n'a donné lieu à un grand pillage. Pire encore, les Pentiens ont perturbé les impôts en Oraya et en Première Bénie, et les rébellions paysannes (et le Mouvement de la Lune Blanche) ont troublé Karasal, Oronin, et même la Satrapie d'Argent ! Donc les revenus sont en baisse, les dépenses en hausse.

Et puis nous avons le Réveil du Dragon et la défaite de l'Armée Lunar dans les Terres Rouges.


Lunar en argent, design par Jeff Richard pour the Guide to Glorantha, réalisation par Alex Reis

Image

Répondre