Annonce : Aidez-nous à financer la version française de RuneQuest : Aventures dans Glorantha le samedi 15 juin à 20h sur http://www.gameontabletop.com

TarosKarla | Légende de Terre Lointaine

Pour parcourir l'univers mythique de Greg Stafford !

Modérateurs : deBorn, kristoff, 7Tigers

Avatar de l’utilisateur
Shiva
Confirmé
Messages : 23
Inscription : mer. 5 juin 2019 10:12
Localisation : Vienne

TarosKarla | Légende de Terre Lointaine

Message par Shiva » jeu. 13 juin 2019 16:10

TarosKarla

Le Chant de Terre Lointaine,
La Quête d’Odayla,
Le Périple des Marcheurs du Lointain,
La Quête des Bêtes Jumelles.

Je suis Erissa, Marche-Sous-La-Pluie, Fille de Theya. J’ai accompli le Voyage et je suis revenue. J’ai contemplé les montagnes sacrées. Je ne suis plus une enfant, vous devez écouter ma voix. Pour symboliser ma seconde naissance, et parce qu’il s’agit maintenant de mon droit, je vais vous conter le TarosKarla, l’histoire de ce que nous sommes et de comment nous y sommes parvenus.

Je demande aux Gardiens des Six Directions de s’éveiller et de tenir l’espace qui les sépare pour mon récit. Je demande au Seigneur des Légendes de m’investir de son pouvoir. Je demande à la Dame Inspiratrice de s’installer en moi et de partager avec moi les mots sacrés. Puisse le Don de la Chouette Blanche s’éveiller en moi.

Je parle du temps
Où le Faux Soleil maudissait le ciel ;
Du temps où
Les tribus étaient divisées et brisées ;
Du temps où
Les Bêtes Jumelles se mirent en route ;
Du temps où
Les chemins du Héros furent forgés.

Au temps de la Danse et du Rythme, notre citadelle était sise en Vidlain, l’Immense Ténèbre, l’Eternelle Forêt. Là, les arbres pères s’élançaient pour toucher le Dôme du Ciel et leurs racines emmêlées protégeaient de nombreux peuples. En Vidlain demeuraient toutes les puissances sauvages et parmi elles, les Jeunes Elémentaires et les tribus animales de Hykim et Mikyh. Les Jeunes Elémentaires se bataillaient sans cesse, comme ils le font toujours aujourd’hui. Le Titan de la Rivière Céleste combattit et défit les dieux du feu, et repoussa leurs tribus au sud jusque dans la Plaine du Sharl Doré. Tonnerre et Eclair s’aimèrent et forgèrent leur propre tribu pour servir le Roi des Tempêtes, Seigneur de Tous. Depuis, les forces du feu sont faibles sur nos terres, même si les Langues Volcaniques défendent toujours nos plus hautes montagnes.

Lorsque Mort vint au monde, Odayla Fils d’Orlanth apporta ce nouveau pouvoir en Vidlain. Obéissant à la sagesse de la Dame Sauvage, sa mère et femme, (nous sommes tous initiés ici-je peux parler de tel secret) Odayla dansa la première danse de chasse pour les tribus animales, leur apprenant l’harmonie de la vie et de la mort.

Lorsque le Chaos menaça le Monde, Odayla rassembla les tribus survivantes autour de lui. Lorsque les Seigneurs Tempêtes, les dragons, les héros animaux périrent en combattant la Non-Vie, lorsque les montagnes furent érodées et que les forêts éternelles devinrent stériles, lorsque les derniers sanctuaires furent violés et que les survivants ne purent retenir leurs larmes ni pleurer leurs morts ; alors Odayla entama la Grande Danse.

Premièrement, il écouta la sagesse de sa mère et appela à lui les Puissances Animales. Puis il entreprit le Voyage et découvrit la Voie du Don. Des quatre Voix du Courant, Tortue et Sarcelle, Loutre et Aigle de la Rivière, il apprit les secrets de la terre, de l’air et de l’eau. En affrontant Neige Profonde, il conquit la douleur et découvrit le manteau appelé Constance. En razziant, avec ses parents tempête, il gagna la lance appelée Courage. En assistant Terre Dure il gagna les Trois Plumes de Vision. Même les ténèbres lui vinrent en aide et, pour avoir aidé Mère des Trolls, il apprit comment faire appel aux forces qui se cachent dans l’ombre.

Ce fut à ce moment que Odayla créa la Danse des Trois Eléments, liant les tribus affaiblies de Vidlain en une cause commune contre les armées du chaos. Esprits, élémentaires, humains, animaux, tous participèrent à la cérémonie, chacun réclamant sa place dans la grande bataille et chacun choisissant de se distinguer par leurs sites sacrés et leurs terres natales.
Tous étaient égaux, car tous étaient liés dans l’Harmonie émanant de la Mort. Seules les tribus du feu et des fils dragons ne se joignirent pas à la danse, préférant se débrouiller seules.

Plus tard, lorsque les armées héroïques Uz vinrent du nord, les puissances des ténèbres se joignirent à la Danse des Trois Eléments. Et même si les ombres se firent plus profondes et le froid plus intense, la terre s’en retrouva fortifiée. Ce fut le pouvoir de la danse qui assista les forces de la vie lorsque, dans la bataille finale, tous devinrent un. Cet instant : J’Ai Combattu, Nous Avons Vaincu, fut bref mais la Danse des Trois Eléments perdura. Ce fut le pouvoir de la Danse qui enterra définitivement le chaos sous le Creux Flute-Serpent ; c’est le même pouvoir qui le maintient toujours emprisonné là bas.

Après l’aube, ce fut l’esprit de la Danse qui inspira le Conseil des Amis lorsqu’il émergea dans la Passe du Dragon. Cependant, Odayla et tout ce qu’il avait forgé fut oublié par les Moissonneurs de la Terre et le conseil sombra dans la guerre, pire encore, il tenta de créer un dieu. De nouveau, la terre fut maudite et éprouvée lorsque Arkat Fléau du Chaos combattit le Trompeur.

Les étoiles changèrent, cependant les montagnes ne furent pas déplacées. Une puissance nouvelle vit le jour au dessus des Gors éternels. Le Youf, que certains appellent Empire des Amis des Wyrms, pactisa avec les dragons et érigea de puissants steads de pierre. Les Amis des Wyrms ne connaissaient pas Odayla, ni ne respectaient la sagesse de la Dame Sauvage. Le Youf pervertit les mythes sacrés, créant les Hommes Bêtes et affaiblissant le pouvoir de la Danse par la mystification de leurs Ligues Valsantes et Chassantes.

Un tel blasphème ne pouvait perdurer. Pour commencer, les dragonewts et les Uz volèrent l’esprit tutélaire du Youf et son empire s’effrita en autant de parties sans âme. Puis, la Vraie Horde Dorée vint de l’ouest afin d’asservir les survivants. Mais la Horde menaça les cités nids des dragonewts, alors les vrais dragons accoururent pour prendre la défense de leurs parents.

Ce fut la Tuerie Draconique. La Source des Spectres. Les dragons tuèrent tous les humains de la Passe du Dragon. L’odeur des chairs brûlées fut sentie dans le monde entier. Suite à ce désastre, nos terres furent dénigrées, craintes, évitées. Elles devinrent les Terres Hantées et nul membre de la tribu des hommes ne voulait s’y installer. La Passe fut abandonnée aux tribus des esprits et des animaux, aux dragonewts, aux Hommes Bêtes ainsi qu’aux fantômes des victimes de la Tuerie.

Les ruines du Youf parsèment toujours nos terres, mais elles ne renferment rien de ce que nous désirons.

Les saisons se succédèrent, cependant les montagnes ne furent pas déplacées. Une Déesse chaotique s’éleva au nord pour provoquer le Roi de l’Air Médian. Les armées de la Déesse Rouge marchèrent au sud, repoussant devant elles nos ancêtres.
Ce fut à cette époque que Arim l’Indigent entra le premier dans les Terres Hantées et qu’il courtisa la Prêtresse Héroïque Sorana Tor. De cette union, les tribus de Tarsh furent fondées et des tribus naquit un royaume.

Ce fut à cette époque que Taros SauteCrête, avec ses fils Vantar et Tovar et leurs nombreux compagnons, pénétrèrent dans la Plaine de Sharl, y découvrant les ruines envahies par les mauvaises herbes d’un ancien fort Youf. Ce fut à cette même époque qu’ils eurent pour la première fois la Vision du Faux Soleil et que le traître Vantar complota contre les siens.

Vantar se querella avec son père, Taros et le clan fut divisé. SauteCrête mena les siens et leurs troupeaux plus au nord, à la recherche de montagnes lui rappelant celles de sa jeunesse, dans la lointaine Bilini. Vantar et ses suivants restèrent en arrière, se satisfaisant de construire et de cultiver dans la plaine.

A la bataille de la Bête aux Trois Yeux, Vantar et ses thanes d’armes chassèrent les Hommes Bêtes qui vivaient alors dans la cité en ruine. Pour marquer sa victoire, Vantar re-consacra le Temple du Feu Bleu qui en composait le cœur. Les esprits d’Alda-Chur sortirent de leur long sommeil et le Faux Soleil convoita de nouveau nos terres.

Les adorateurs du feu et les moissonneurs de la terre travaillent toujours dans la plaine du sud, mais ils ne possèdent rien que nous désirons.

Taros et ses compagnons s’avancèrent plus au nord dans les montagnes de la région, érigeant leurs steads parmi les ruines d’un ancien fort Youf. Jadis, comme il les domine toujours aujourd’hui, le Pouvoir du Pic de Fer dominait ces terres. Mais les Marcheurs du Lointain étaient hantés par des rêves et des visions et, après quelques saisons, le second fils se dressa contre son père. Tovar l’Affamé se querella avec SauteCrête et leurs insultes divisèrent le clan. Taros prit avec lui ses femmes et ses jeunes enfants et s’installa dans les montagnes de l’ouest. Il installa son stead à Lagerwater. Tovar, quant à lui, édifia son propre stead à Piddledown, au sud du Pic de Fer. Malgré tout, le Pic de Fer resta le refuge de tous grâce à la sagesse de Theya Œil de Brume.

Avec le temps vinrent les enfants, les troupeaux, les chasses fructueuses et, d’une certaine manière, la paix. Parmi les Marcheurs du Lointain, les plus vieux rejoignirent leurs ancêtres et les plus jeunes convolèrent en justes noces. Karli, la femme de Tovar, mit au monde des jumeaux après un accouchement laborieux et nous appelons ces deux bienheureux: Ky Lyrna Don-du-Noisetier et Gylanth Œil-de-Lynx.

Mais les ambitions de Taros SauteCrête étaient sans limite et ses rêves étaient hantés par la Vision du Faux soleil. Alors que son age avançait et que son pouvoir grandissait, la convoitise gonflait dans son cœur. Taros rompit les pactes qu’il avait passés avec les Sauvages Immortels, il captura et abusa de nombreux esprits ancestraux et emprisonna les Fils de la Loutre dans une cavité, sous le stead de Lagerwater. Epouvanté par les pouvoirs naissants de ses petits fils, SauteCrête força Tovar à les lui remettre en fosterage.

Mais lorsque Taros asservit la Fille de Glace du Ruisseau de la Montagne, le pays ne pu plus supporter ses crimes. Les Jeunes Elémentaires et les tribus animales s’éveillèrent d’eux-mêmes pour partir en guerre. Nous appelons cette saison la Saison des Griffes Tranchantes. Les vieilles tribus des Gors et des Gallt se retournèrent contre les intrus avec leurs griffes, leurs becs et leurs dents. Le Pic de Fer fut enseveli sous la neige noire. Les troupeaux de Piddledown furent avalés par la Terre Affamée.

Pour la troisième fois, l’enfant se retourna contre son père. Lorsque Dahud Fille de Taros aida les Fils de la Loutre à s’échapper de l’emprise de son père, ceux-ci invoquèrent à eux la Mère des Rivières pour noyer Lagerwater sous l’ancien lac.

De tous les Marcheurs du Lointain, seuls quelques uns survécurent pour nous enseigner la terrible leçon de la Saison des Griffes Tranchantes. Les Tribus Animales les avaient tranchés, les tribus élémentaires les avaient meurtris, les Sauvages Immortels avaient frappé de folie leurs âmes. Taros SauteCrête n’était pas mort : depuis ce jour, il est enfermé dans son stead, sous les eaux du Lagertarn. (C’est la vérité, je me suis tenue sur son rivage et j’ai entendu ses cris me parvenant des froides profondeurs) Mais Tovar mourut, et Dahud, et tous leurs thanes et compagnons. De Lagerwater, seuls les jumeaux échappèrent à la noyade sous une jarre retournée. Ils demeurèrent ainsi sous les vagues jusqu’à la fin de la Saison des Griffes Tranchantes, nourris par les Fils de la Loutre et réconfortés par les chants des plus jeunes filles du torrent.

Puis vint la saison du renouveau, deux enfants nus marchaient sur le rivage du Lagerwater jusqu’à l’embrasse des Gors éternels. Ils crurent en la sagesse de la Dame Sauvage et elle invoqua les guides animales pour les protéger. Ensemble, ils découvrirent les sentiers cachés qui furent jadis parcourus par Odayla, ensemble ils entreprirent le Voyage, et ensemble ils découvrirent la Voie du Don. Pendant sept ans ils dansèrent la Danse des Trois Eléments, unissant de nouveau leurs tribus à l’antique pacte. Pendant sept ans, sous sept formes différentes, ils pistèrent les Gors et les Gallt de Terre Lointaine. Chaque année, ils habitèrent un nouveau corps. Chaque année, ils prirent une nouvelle forme animale. Ils furent : Sourie Sautillante et Corbeau Barbu, Loup d’Eau et Sanglier Cornu, Antilocapre et Ours des Cavernes et Grand Cerf Blanc. Se nourrissant de racines et de charognes, ils chassèrent pour du sang chaud, ils s’élancèrent dans l’air, nagèrent dans les rivières, creusèrent de profonds terriers pour se protéger du souffle de mort à la Saison des Ténèbres. Chaque année ils s’accouplèrent et chaque année mirent au monde une unique progéniture femelle, pas plutôt née qu’elle était sacrifiée sur les sauvages autels de la terre, de l’air, de l’eau et des ténèbres.

Pendant sept ans les Jumeaux surmontèrent leur chagrin et chaque année, ils obéirent à l’antique appel, reproduisant la Danse des Trois Eléments. La septième année, ils prirent la forme du grand cerf blanc. Alors que Ky Lyrna mettait bas un unique faon et que Gylanth combattait de ses sabots et de ses bois pour protéger son unique rejeton des loups affamés, la Dame Sauvage vint à eux sur la Montagne Sommet Abrupte. Son message fut un message de bonheur : leur septième enfant vivrai et il reviendrai auprès des Marcheurs du Lointain survivants, en tant que Héraut de l’Alliance. Les jumeaux avaient tissé l’antique lien, ils avaient dansé l’éternelle danse, ils avaient retissé les liens que Odayla Fils d’Orlanth avait façonnés avant le retour du soleil.

Le Premier Héraut retourna auprès des steads en ruine et appela les Marcheurs du Lointain afin qu’ils se réunissent sur le berges du Lagertarn. Denseros la Lame vint et Lanolf Ami-des-Uz et Jaskor Terre-Noire et Harla Jour-de-Vie et Danwyr Trois-Fois-Bougé et Orla Sagesse et Karli Toujours-Forte et tous leurs descendants. Ils vinrent avec leurs thanes et leurs godis et leurs éleveurs et leurs Pics-Bâtons. Ceux qui n’avaient pas de stead vinrent aussi, car les chasseurs avaient fait des régions sauvages leur demeure. De tous les enfants de Taros et de ses compagnons, seuls les Alda-Churi ne vinrent pas, car les enfants de Vantar avaient formé leur propre tribu et les fermiers de la Plaine du Feu se méfiaient des collines où naissent les tempêtes.

A Lagertarn, la Danse des Trois Eléments fut offerte aux enfants et au sang et au clan de Taros SauteCrête. Une terre, un sang, à nouveau. Les Sauvages Immortels et les Puissances Animales et les Guerriers Tempête vinrent lorsqu’ils furent invoqués par le Héraut et tous attestèrent du pouvoir du Don d’Odayla. A Lagertarn, la plus jeune des tribus de Terre Lointaine, la tribu des hommes, se lia de nouveau à la danse des Trois Eléments. A Lagertarn, les clans et leurs territoires de chasse et d’élevage furent définis, pour cultiver la terre et profiter des largesses des terres sauvages. Les antiques terres furent marquées et distinguées comme des lieux où les Marcheurs du Lointain ne pourraient se rendre. Terres et lieux sacrés où les tribus animales et les esprits pourraient s’attacher aux voies secrètes. Tous furent à nouveau unis dans l’harmonie sacrée qui émane de la vie et de la mort.

Les Bêtes Jumelles ne retournèrent pas auprès des leurs. Depuis ce jour, elles sont restées dans les gors éternels, chaque année prenant une nouvelle forme animale, chaque année donnant naissance à un nouvel Héraut, à tout jamais resserrant les liens du sang commun. Malgré toutes ces années passées, malgré les crimes de sang et l’invasion et la souffrance et la défaite, ce lien sacré nous a soutenu. Nous n’avons besoin de rien d’autre.

Les marchands de la Lune Rouge viennent avec leurs babioles et leurs monnaies, mais ils ne possèdent rien que nous désirons.

A Alda-Chur, Harvar Poing-de-Fer rêve, en sa haute tour, de pouvoir et de royauté, mais il ne possède rien que nous désirons.

Je suis Erissa Marche-Sous-La-Pluie et maintenant mon récit est terminé.



Le Pouvoir du TarosKarla

Quel est le statut exact du Mythe Fondateur des Bêtes Jumelles en ces terribles années qui succèdent à la révolte du Vent Légitime ? Bien qu’essentiel pour les clans Odayli, de chasseurs et de trappeurs du nord et de l’ouest de Terre Lointaine, bien que révéré par la plupart des Orlanthi, le cycle est simplement peu approprié, voir déplacé, pour les clans solaires dominants. Ces derniers possèdent leur propre version des Mythes Fondateurs.

Le TarosKarla sert de justification mythologique aux clans sauvages des collines accablés par la puissance militaire et sociale des tribus Vantaros et Princeros, et des clans solaires dominants des Tovtaros. Démoralisés, chassés et cernés de tous les côtés par leurs ennemis, les Orlanthi Pied-Bleu se tournent vers leurs mythes pour puiser force et inspiration dans ce longue et amer conflit. Le TarosKarla est source de réconfort autant que de promesses.

Et quand la femme appelée Cradledaughter est venue du sud, à la demande de sa Reine Vinganne, en cherchant à rétablir l’antique culte de Orlanth Ami des Dragons, le mythe des Bêtes Jumelles subi une profonde et troublante mutation. Mais cette histoire, si essentielle pour notre compréhension du prince appelé Argrath, devra être contée une autre fois...


Auteur : John Hughes (Je recommande la lecture de son site Web, Questlines que vous trouverez à l’adresse suivante : https://myth-o-logic.org/glorantha/)
Traducteur : Pierre 'Shiva' Pradal

Répondre