Les Potions dans RuneQuest

Par ici les questions techniques

Modérateurs : 7Tigers, deBorn, kristoff

Répondre
En ligne
Avatar du membre
7Tigers
Modo
Messages : 2549
Enregistré le : mar. 29 janv. 2019 17:51

Les Potions dans RuneQuest

Message par 7Tigers » mer. 1 juin 2022 10:36

Les Potions dans RuneQuest

Le Livre de Base de RQG explique la création de potions sous la compétence Alchimie dans la section des compétences de connaissance (page 175).
La fabrication coûte 50L de matériaux par point potentiel de POT - avec des modificateurs pour les spéciaux et les critiques, etc.

Jeff Richard:
C'est cher parce que ce sont des potions de guérison alchimiques.
Ce n'est pas juste une plante médicinale que l'on peut trouver en utilisant Connaissance des Plantes, mais une potion alchimique.

Avoir un "sort" de guérison qui peut être lancé par n'importe qui à tout moment et qui ne nécessite pas de points de magie est une chose rare et chère.
Et hors de portée de quiconque, à l'exception de la hiérarchie des temples, des souverains ou des riches urbains.

L'alchimie est une tradition restreinte et fondamentalement "hermétique", enseignée par Chalana Arroy, Lhankor Mhy et certains cultes Lunars. Par conséquent, sa connaissance est vraiment raréfiée dans Glorantha (dans la Passe du Dragon au moins).

D'un autre côté, le coût de l'ingrédient est censé correspondre à ce qu'il vous en coûte pour l'acheter au marché.. Et aller chercher des ingrédients autrement coûteux dans un endroit dangereux et excentré (les Sables de Cuivre, par exemple ?) permet de créer une accroche instantanée et une récompense inhérente à la quête.

C'est d'ailleurs l'intrigue de la moitié des livres d'Astérix!

Il faut aussi savoir quelles potions vous fabriquez.
Je suppose qu'en plus des potions de guérison, des antidotes et autres, vous serez également en mesure de faire d'autres choses utiles comme des potions de sommeil ou des potions de force etc...
La magie spirituelle sera limitée aux sorts disponibles alors que l'alchimie peut avoir un éventail d'utilisations beaucoup plus large.

Hervé Carteau:
Mes deux centimes d'euros : 50L par niveau de POT, c'est la somme des matières premières, des dispositifs et des travaux spécialisés nécessaires pour transformer la en quelque chose d'utile. Ce montant pourrait être abaissé si les PJ se procuraient eux-mêmes des composants, tels que du venin de serpent ou des fleurs de Woundsbanes de l'Autre Côté eux-mêmes. Ils pourraient aussi les obtenir en échange d'un ou plusieurs services (dangereux) rendus au seul fournisseur dans les environs, comme l'aldryami. Pour ce qui est de la valeur de revente, oui, tout roi ou grand prêtre local (c'est la même chose dans de nombreux endroits) pourrait être très intéressé par le fait de donner des vaches (qu'est-ce que 50 vaches pour une concoction de POT 20 ?) et d'avoir une recette infaillible, presque instantanée, sans perte de POU, indépendante du culte, un baume de guérison ou un poison mortel. Tout comme les spécialistes de haut niveau tels que les guérisseurs et les tueurs. Oubliez les sacs de pièces : tout est question de services rendus et dus, d'alliances, d'HISTOIRES.

Jeff Richard:
L'alchimie a besoin d'un riche mécène, que ce soit un temple, le dirigeant d'une ville, un riche marchand, etc.
Il n'y a pas de meilleure façon d'être à court d'argent que d'essayer de faire de l'argent avec l'alchimie!
Il existe un excellent livre sur l'économie des alchimistes pré-modernes intitulé simplement "The Business of Alchemy" par Pamela Smith.

Code : Tout sélectionner

https://www.amazon.fr/Business-Alchemy-Science-Culture-Empire/dp/0691173230
Image

Un résumé du livre en français:
https://www.persee.fr/doc/ahess_0395-26 ... 0_0000_001

Répondre