Fondation des Villes

Pour parcourir l'univers mythique de Greg Stafford !

Modérateurs : 7Tigers, deBorn, kristoff

Répondre
Avatar du membre
7Tigers
Modo
Messages : 2549
Enregistré le : mar. 29 janv. 2019 17:51

Fondation des Villes

Message par 7Tigers » jeu. 17 mars 2022 11:07

Jeff Richard:

Fondation des Villes: Chemin vers la Divinité

Glorantha compte de nombreuses cités célèbres qui ont précédé l'Aurore - Alkoth, Raibanth, Yuthuppa, Nochet, etc. Mais fonder sa propre ville est aussi un chemin vers la divinité, comme le montrent des demi-dieux tels que Froalar, Pavis, l'Empereur Rouge, Belintar, Hon-eel, et bien sûr Sartar. De tous, Sartar le bâtisseur de villes était le plus prolifique - comme Alexandre ou Séleucus, Sartar a fondé plusieurs villes (cinq au total), et ses héritiers en ont fondé deux autres.

Nous disposons de comptes rendus sur la façon dont Sartar et Dorastor ont fondé leurs villes. Ils consultaient les dieux, traçaient les frontières sacrées et identifiaient l'emplacement des principaux temples. Sartar et ses héritiers connaissaient bien l'urbanisme - leurs villes étaient construites selon un plan, avec des quartiers, des routes et des marchés clairement définis (la méthode dite "Jrusteli"). Imaginez que c'est comme si Alexandre ou Séleucus consultaient des érudits ayant appris les méthodes d'Hippodamus lorsqu'ils ont tracé le plan de leurs villes.

En fait, les récits de la fondation des villes hellénistiques sont remplis d'idées qui pourraient inspirer les idées Gloranthiennes. Par exemple, lorsque Séleucus a fondé Séleucie :
"Séleucus demanda aux prêtres babyloniens quel jour serait le meilleur pour fonder la ville. Le prêtre calcula le jour, mais, voulant que la fondation échoue, il indiqua à Séleucus une autre date. Le complot échoua cependant, car lorsque le jour exact arriva, les soldats de Séleucus commencèrent spontanément à construire la ville. Interrogés, les prêtres ont reconnu leur acte."

Je pourrais imaginer qu'une histoire similaire soit racontée pour la fondation de Bout-du-monde !

Ainsi, lorsque nous pensons à des villes comme Boldhome, Jonville, Swenville, Wilmskirk, Bout-du-monde, Séjour de la Reine, Solitaire, Nouvelle Pavie, etc., il s'agit de villes planifiées, établies sur la base d'un plan, et leur fondation est liée à leur culte et à leur identité. Cela est probablement très différent des villes anciennes comme Nochet, Raibanth, etc. Leurs divinités protectrices pourraient être des manifestations d'entités beaucoup plus grandes, comme Ernalda ou Yelm, plutôt qu'un mortel qui devient un dieu.

Les villes de Sartar sont en grande partie la raison pour laquelle Sartar est un dieu. La dynastie des Sartar est réputée pour :
. la construction de villes (et des autres éléments de la civilisation - temples, bibliothèques, marchés, etc.)
. la construction de routes et la facilitation du commerce
. la capacité de protéger leur peuple et leurs alliés contre les étrangers par la négociation ou la guerre.

Ironiquement, le seul demi-dieu du Troisième Âge qui, à mon avis, est comparable à Sartar à cet égard est Hon-eel, qui a dirigé les efforts du Cinquième Déclin pour restaurer la civilisation de Peloria, a colonisé Oraya et a probablement fondé Bout-du-monde.


Raibanth (Empire Lunar), avec derrière le Mur des Dieux (que l'on retrouve sur l'écran du Kit de la Meneuse), par Jennifer Lange, du Guide to Glorantha

Image

Répondre