Sedenya la Déesse Rouge

Pour parcourir l'univers mythique de Greg Stafford !

Modérateurs : 7Tigers, deBorn, kristoff

Répondre
Avatar du membre
7Tigers
Modo
Messages : 1077
Enregistré le : mar. 29 janv. 2019 17:51

Sedenya la Déesse Rouge

Message par 7Tigers » mar. 2 mars 2021 11:05

Sedenya la Déesse Rouge

Déesse de la Lune Rouge
Déesse de la Lune, Maîtresse du Temps, Soeur du Chaos, et Celle qui Veille sous le Voile, déesse de l'illumination sont quelques autres titres donnés à cette déesse unique. Elle est née à l'Âge des Dieux mais a été brisée et dispersée pendant les guerres préhistoriques - pas tout à fait morte mais pas tout à fait vivante non plus. Après que le monde ait été renouvelé par les Sept Porteurs de Lumière et que le Temps ait commencé, cette déesse a été rassemblée et renaît après des siècles de planification et d'essais par une bande d'adorateurs secrets. Bien qu'elle soit née dans le Temps, et donc mortelle, elle a rapidement développé ses capacités naturelles et s'est lancée dans une terrible quête qui s'est terminée par son apothéose seulement 27 ans après sa naissance.

La Déesse Rouge a fondé le culte lunar, une religion qui est un étrange mélange de mysticisme et de magie pratique, de cruauté barbare et de beauté digne, de liberté et de tyrannie. Ses philosophies sont uniques et complexes. La déesse rouge a travaillé, dansé et combattu pour s'imposer dans le monde. Elle a pris pour domaine l'Air du Milieu, et a ainsi gagné l'éternelle inimitié d'Orlanth et d'autres dieux de l'air. Son culte s'étend bien au-delà des limites de son empire et est très puissant, y compris de nombreuses divinités de moindre importance.

Elle est souvent représentée avec une peau rouge, assise les jambes croisées, drapée dans une robe blanche avec un décolleté qui plonge en V jusqu'au nombril. Ses mains sont formées en signe d'accueil et de paix.
Sedenya, sur un concept art de Jennifer Wildes, pour le jeu Glorantha: the God's War:

Image

Par Jeff Richard:
Sedenya n'est que parfois belle, parfaite et compatissante. Elle est aussi horrible, terrible et cruelle. Si vous ne pouvez pas surmonter cela, il est clair que vous devez rester dans le culte provincial des Sept Mères et éviter d'aller à Glamour. Elle n'est pas Jésus-Bouddha. C'est Artémis-Hécate, avec de nombreux éléments de la déesse lunaire Maya, qui agit comme un bodhisattva tantrique qui nous permet d'accepter les possibilités du Chaos et d'échapper aux cycles établis par la Guerre des Dieux.

Et pour aller encore plus loin, elle est un bodhisattva tantrique qui embrasse le Bien ET le Mal, et ses intérêts mondains sont poursuivis par des empereurs tout aussi cycliques, célèbres à la fois pour leur ordre civilisé et pour leur cruauté indicible.
L'Empire lunar n'est pas une sorte d'utopie progressiste - ce n'est pas sa fonction. La Déesse Rouge a chargé son "fils" de mener à bien ses intérêts terrestres afin qu'elle puisse avoir son apothéose finale (et est en fait parallèle à ce que Sartar a fait avec sa famille avant son apothéose). Et chaque fois que nous parlons du développement de l'institution de l'Empereur rouge, nous devons examiner attentivement les 3e et 4e Déclins et nous demander si c'est bien à ce même Empereur rouge que la Déesse a accordé une partie de ses pouvoirs ? Je soupçonne qu'elle sourit et dit "oui et non, comme c'est mon habitude".

Et ceux qui disent que la Voie lunar implique une "victoire finale" après laquelle l'Empereur Rouge règne en paix pour toujours passent complètement à côté de la question. La Déesse Rouge est la clé de la réussite, et sa victoire impliquerait l'acceptation de ce fait. Et si jamais son instrument banal était sur le point de bouleverser cette situation, la Déesse elle-même le saboterait et ferait naître une Némésis pour punir cette arrogance.
Ce qui est, à mon avis, une lecture parfaitement raisonnable des Guerres des Héros.

Notes: Les Lunars sont des gens biens, autant que n'importe qui d'autre. Ils sont aussi des méchants autant que n'importe qui d'autre. Il y a un dharma pour ces royaumes et leurs principaux personnages, mais ce n'est ni bon ni mauvais.

Avatar du membre
yamsur
Confirmé
Messages : 308
Enregistré le : jeu. 28 mars 2019 20:23

Re: Sedenya la Déesse Rouge

Message par yamsur » mar. 2 mars 2021 15:22

juste une question que veux dire Jeff par Dharma moi j'ai trouvé sa comme définition mais ça m'avance pas trop : (Nom commun) [daʁ.ma] / Masculin (Bouddhisme) Phénomène, fait de conscience et même atome. ou sur le Larouse : nom masculin (mot sanskrit)
Loi universelle de la nature qui s'exprime dans chaque être individuel (devoir moral) aussi bien que dans le cosmos par son mouvement cyclique et régulier. (C'est l'une des principales notions de l'hindouisme, du bouddhisme et du jaïnisme.)

mais ça m'avance pas trop, car quand on lit son texte on à plutôt l'impression qu'il en fait un synonyme de Moral. Il parle de bodhisattva, si je rappel bien mes cours de Fac, un bodhisattva est un Bouddha, (un être qui a atteint l'illumination, qui est sorti du Dharma, du cycle des réincarnation et a conscience de toutes ses réincarnations) qui ce réincarne volontairement pour aidé les êtres dans leur voie de l'illumination (illumination a pour sens prendre conscience du cycle de la roue cosmique et de toute ses réincarnations et ainsi pouvoir s'en extraire. Mais la voie de l'illumination est la voie du milieu, c'est un ni mal ni bien (parce que si il y a du bien c'est qu'il y a du mal, la seul solution est donc qu'il n'y ai aucun des deux) et pas un et mal et bien (qui voudrai dire que l'on reste dans le mouvement de la roue cosmique, c'est la différence fondamental entre "hindouisme" et le Bouddhisme). donc je ne comprend pas la comparaison.

Pour ce qui est du tantrisme, c'est a mon avis une tentative avorté de synthèse de l'hindouisme, du jaïnisme et du bouddhisme. Avorté car les vision sont opposés, on ne peut faire une synthèse d'opposition.

Je trouve que la "note" final est tout a fait juste et devrait pratiquement ce suffire en elle-même.

Jakaboom
Confirmé
Messages : 249
Enregistré le : dim. 31 mars 2019 22:52

Re: Sedenya la Déesse Rouge

Message par Jakaboom » mer. 3 mars 2021 00:26

Salut Yamsur,
Dans les religions indiennes, le Dharma est un principe universel. Mais comme souvent dans les religions asiatiques, le terme a plusieurs niveaux d'interprétation et de compréhension en fonction de ton niveau d'avancement dans cette religion, du concept que tu manipules ou de la situation. Il peut aussi représenter la morale et/ou la vertue.
Je pense que la définition la plus proche serait celle d'un principe ou d'une loi universelle qui régit l'équilibre cosmique dans sa globalité. D'ailleurs le Kharma, dont la racine est proche, représente la somme des actions, bonnes ou mauvaises accomplies par un individu, il est inclu dans le Dharma dans lequel il doit permettre de se fondre lorsque le chemin est accompli.

Pour le Bodhissatva c'est plutôt, de mémoire moi aussi et en plus moi j'étais plus sur le concept japonais, un être illuminé qui est sur le chemin de la béatitude et qui deviendra un bhudda. Celui qui sort du cercle des réincarnations c'est le bhudda, l'être accompli. Mais enfin le souci c'est qu'il existe des courant au sein même de ces religions qui ont des visions un peu différentes.

Je pense qu'il faut retenir de ça que Jeff veut dire qu'il existe un principe d'équilibre cosmique global pour ces gens et ces pays et que celui-ci, tout comme l'ordre général cosmique et les autres peuples n'est ni bon ni mauvais. Ce concept de "Dharma localisé" me semble étrange mais c'est une conception terrienne, après tout dans glorantha peut-être est-ce différent ?

Si un spécialiste des religions asiatiques est là, qu'il se manifeste !

Avatar du membre
7Tigers
Modo
Messages : 1077
Enregistré le : mar. 29 janv. 2019 17:51

Re: Sedenya la Déesse Rouge

Message par 7Tigers » mer. 3 mars 2021 15:45

Oui, le mot a plusieurs définitions:
Selon le contexte, la définition diffère et le mot offre une large palette de sens, théoriquement tous dérivés de la racine sanskrite dhṛ, « porter, soutenir » :
. loi naturelle ou juridique, norme, coutume, devoir ;
. substance, essence, caractéristique, vérité, réalité ;
. bien, vertu, droiture, justice, mérite ;
. enseignement, doctrine, religion ;
. phénomène, chose, fait de conscience.

De façon générale, dharma désigne donc l'ensemble des normes et lois, sociales, politiques, familiales, personnelles, naturelles ou cosmiques.
Sinon, on peut également lire Les Vies de Sedenya par Greg Stafford, originellement partagé lors d'une convention:

Image
The Great and Glorious Saviour of the World
The troubles and victories of Our Wonderful Sedenya, who is called the Red Lunar Goddess.
Written in the year 6/7 of the Lunar Calendar to instruct and enlighten the people of the world.
Translated by Greg Stafford
http://ruleonemagazine.com/Iss5/Myth_LifeSedenya.php

Sedenya, par Duck Nicholson
Image

tauther
Confirmé
Messages : 18
Enregistré le : lun. 4 févr. 2019 14:49

Re: Sedenya la Déesse Rouge

Message par tauther » mer. 24 mars 2021 15:30

Jakaboom a écrit :
mer. 3 mars 2021 00:26
Salut Yamsur,
Dans les religions indiennes, le Dharma est un principe universel. Mais comme souvent dans les religions asiatiques, le terme a plusieurs niveaux d'interprétation et de compréhension en fonction de ton niveau d'avancement dans cette religion, du concept que tu manipules ou de la situation. Il peut aussi représenter la morale et/ou la vertue.
Je pense que la définition la plus proche serait celle d'un principe ou d'une loi universelle qui régit l'équilibre cosmique dans sa globalité. D'ailleurs le Kharma, dont la racine est proche, représente la somme des actions, bonnes ou mauvaises accomplies par un individu, il est inclu dans le Dharma dans lequel il doit permettre de se fondre lorsque le chemin est accompli.

Pour le Bodhissatva c'est plutôt, de mémoire moi aussi et en plus moi j'étais plus sur le concept japonais, un être illuminé qui est sur le chemin de la béatitude et qui deviendra un bhudda. Celui qui sort du cercle des réincarnations c'est le bhudda, l'être accompli. Mais enfin le souci c'est qu'il existe des courant au sein même de ces religions qui ont des visions un peu différentes.

Je pense qu'il faut retenir de ça que Jeff veut dire qu'il existe un principe d'équilibre cosmique global pour ces gens et ces pays et que celui-ci, tout comme l'ordre général cosmique et les autres peuples n'est ni bon ni mauvais. Ce concept de "Dharma localisé" me semble étrange mais c'est une conception terrienne, après tout dans glorantha peut-être est-ce différent ?

Si un spécialiste des religions asiatiques est là, qu'il se manifeste !
Vu que Jeff parle de bodhisattva tantrique, il faut je pense se référer au Vajrayana. Et effectivement, ça colle bien à la voie Lunar a cause de tout les aspects "esoteriques"/mystères/trangressions que l'on associe au bouddhisme tantrique , le fait que les tantras soient potentiellement "dangereux " si mal pratiqués etc..
Normalement, un bodhisattva est un bouddha en devenir, l'état avant l'éveil, donc avant de devenir un bouddha, c'est un concept du Mahayana, donc antérieur à l'introduction du bouddhisme au Japon.
Je suis d'accord que le concept de Dharma "localisé" est bizarre, mais il faudrait peut-etre considérer que dans le contexte bouddhique, le Dharma, c'est surtout l'un des 3 joyaux, à savoir la Loi, la parole du bouddha.
Sauf que le Theravada ne considère que le canon pali, que le Mahayana considèreaussi une floppée de sutras posterieurs au canon, que le Vajrayana considère que le Bouddha a fait "tourner une troisième fois la roue du Dharma" donc des textes en plus, le Bouddhisme Nichiren ne considère presque que le sutra du Lotus, etc...
Donc dans les faits, on peut considérer que le Dharma n'est pas exactement le même pour chaque courant bouddhistes même si c'est censé être le même.

Jakaboom
Confirmé
Messages : 249
Enregistré le : dim. 31 mars 2019 22:52

Re: Sedenya la Déesse Rouge

Message par Jakaboom » jeu. 25 mars 2021 00:47

Yamsur, entre 7T et moi-même je pense que tu dois avoir ce qu'il te faut !
Personnellement je m'y suis intéressé (de loin) au début parce que le bouddhisme est un des fondements de la pensée chinoise avec le confucianisme et le taoïsme, ce dernier étant central dans les principes énergétiques chinois de T'ai Chi Ch'üan. Et puis après comme j'aime bien le Japon aussi j'avais regardé leur bouddhsime (qui diffère). Et toi 7T ?

Avatar du membre
yamsur
Confirmé
Messages : 308
Enregistré le : jeu. 28 mars 2019 20:23

Re: Sedenya la Déesse Rouge

Message par yamsur » jeu. 25 mars 2021 08:05

Jakaboom a écrit :
jeu. 25 mars 2021 00:47
Yamsur, entre 7T et moi-même je pense que tu dois avoir ce qu'il te faut !
Personnellement je m'y suis intéressé (de loin) au début parce que le bouddhisme est un des fondements de la pensée chinoise avec le confucianisme et le taoïsme, ce dernier étant central dans les principes énergétiques chinois de T'ai Chi Ch'üan. Et puis après comme j'aime bien le Japon aussi j'avais regardé leur bouddhsime (qui diffère). Et toi 7T ?
Oui merci de vos réponses, mes souvenirs étaient assez anciens et à la fac j'avais des cours sur le premier art Bouddhique. Alors l'on abordait pas toutes les variantes ultérieures. Pour les bodhisattva, je me souvenais d'un très bon reportage sur une secte Zen, ou l'on suivait l'arrivé d'un nouveau membre.

Jakaboom
Confirmé
Messages : 249
Enregistré le : dim. 31 mars 2019 22:52

Re: Sedenya la Déesse Rouge

Message par Jakaboom » jeu. 25 mars 2021 23:37

Ah ! L'art du Za-Zen !

Répondre