La Passe du Dragon à l'Aurore / Premier Âge

Pour parcourir l'univers mythique de Greg Stafford !

Modérateurs : 7Tigers, deBorn, kristoff

Répondre
Avatar du membre
7Tigers
Modo
Messages : 2743
Enregistré le : mar. 29 janv. 2019 17:51

La Passe du Dragon à l'Aurore / Premier Âge

Message par 7Tigers » lun. 13 juin 2022 09:59

Jeff Richard:

À l'Aurore, la Passe du Dragon était l'une des places fortes des mortels. Grâce à J'ai Combattu, Nous Avons Vaincu et au Conseil de l'Unité, c'était l'un des principaux centres de population de Genertela. Mais en vérité, ce n'est qu'en comparaison avec partout ailleurs. Regardons les chiffres.

À l'Aurore, il y avait environ 55 000 mortels qui ont participé au Conseil de l'Unité. Parmi eux, 16 000 étaient des trolls, 16 000 des nains, 5000 des dragons et 13 000 des humains.
Environ un siècle plus tard, juste avant la fondation du Second Conseil, la population est passée à environ 125 000 habitants, mais le nombre d'humains était alors passé à 75 000.
Bien sûr, il est intéressant de comparer ce chiffre à la population actuelle des terres de l'ancien Conseil de l'Unité, qui est de plus de 2,6 millions de personnes !

Une façon de mettre cela dans son contexte, est que la population humaine entière de la Passe du Dragon à l'Aurore était plus petite que la population de la Tribu de Colymar.

Image

Avatar du membre
7Tigers
Modo
Messages : 2743
Enregistré le : mar. 29 janv. 2019 17:51

Re: La Passe du Dragon à l'Aurore / Premier Âge

Message par 7Tigers » mer. 17 août 2022 15:41

Jeff Richard:

Je suis récemment tombé sur l'un des textes les plus anciens décrivant le Premier Conseil. Il date de l'Age de l'Aurore, lorsque la structure mythique de Glorantha a été définie et explorée pour la première fois (années 60).

LE PREMIER CONSEIL

Le Premier Conseil était composé de six membres représentant les principales puissances qui avaient travaillé ensemble pour assurer leur survie dans la Passe du Dragon pendant les Grandes Ténèbres. Les six membres d'origine sont uniques car ils comprennent à la fois des mortels et des esprits.
Dans la plupart des autres endroits, ces deux types d'êtres ont été sévèrement séparés par la naissance du Temps, et ainsi la Passe du Dragon a bénéficié d'un haut degré d'intégration culturelle, religieuse et magique alors que le reste du monde était encore isolé par ses propres défenses. Le Conseil des Six a développé une philosophie de croisade vigoureuse pour apporter la civilisation aux terres obscures de Genertela.

Les six premiers membres du Conseil étaient les suivants :

1. Aram-ya-Udram, ou Aram-âme d'Udra, (le fondateur des humains de la Passe du Dragon). Aram était pleinement mortel, mais vécut deux cents ans. Il apparaît comme un homme d'état civilisé, un général expérimenté et un adepte de la religion. Entre autres (grandes) actions, il fut le premier à apprivoiser les sangliers géants de la Passe du Dragon pour servir de monture à ses guerriers d'élite.

2. L'Unique Ancien. C'était un dieu né des Ténèbres qui protégeait les êtres de la Passe du Dragon avec son moi extérieur et les guidait vers leurs âmes secrètes avec son moi intérieur.

3. Kyger Litor, l'Ancêtre des trolls sombres.

4. La Roue Parlante. C'était le porte-parole des Danseurs de la Roue d'Or, une race étrange et de courte durée de vie. L'ensemble de ce peuple finit par se transformer en talismans magiques. Leur place au conseil était prise par une image dorée de la roue.

5. Le Roi Inhumain, un chef demi-dieu de la race des Dragonewt. Celle-ci était considérée comme une race mortelle, bien que dotée de pouvoirs magiques. Les paroles du Roi Inhumain étaient toujours prises en compte, car elles parlaient au nom des Vrais Dragons.

6. Orlanth, fils d'Umath, et chef des Sept Porteurs de Lumière. Divinité la plus puissante de la Passe des Dragons, Orlanth était connu pour ses nombreuses épouses et enfants de l'époque.

Le cœur du pouvoir du Premier Conseil se trouvait dans la Passe du Dragon elle-même. Au cours des cinquante premières années, appelées "Période de génération et de fusion", les terres voisines d'Esrolia, de Prax et de Saird avaient adopté avec enthousiasme les philosophies du Conseil.

Notes:
En passant, je pense que la conception originale de Greg est toujours correcte. C'est juste que les scribes ultérieurs y ont fait référence comme ceci :
Parmi les six, il y avait l'Unique Ancien, le Roi Inhumain, un Troll de la Race Maîtresse, un Orlanthi, un Danseur de la Roue d'Or, et Aram ya-Udram, un humain.

Avatar du membre
7Tigers
Modo
Messages : 2743
Enregistré le : mar. 29 janv. 2019 17:51

Re: La Passe du Dragon à l'Aurore / Premier Âge

Message par 7Tigers » jeu. 18 août 2022 10:25

Jeff Richard:

LE DEUXIÈME CONSEIL (aussi appelé Haut Conseil)

Une fois la décision prise de former un Deuxième Conseil pour relever les défis d'un Temps Nouveau, il y eut une nomination de membres potentiels par tous les adorateurs dans le domaine du Conseil. Cette procédure a duré plusieurs années. La sélection active des membres finaux a eu lieu au cours d'un rituel de 4 jours qui était une épreuve brûlante de culte et de mana pour réformer la matrice déjà érigée par l'histoire précédente. Le résultat fut une nouvelle composition politique et religieuse basée sur les nouveaux membres du Conseil sélectionnés.

Quatre membres du Conseil sont restés inchangés :
Orlanth (souverain des dieux),
Kyger Litor (ancêtre des trolls),
l'Unique Ancien (souverain des Terres des Ombres)
et le Roi Inhumain (demi-dieu des Dragonewts).

Le premier nouveau membre était Zorak Zoran, appelé Seigneur Maître des Démons de la Mort. C'était un démon cruel issu des enfers stygiens, qui maniait le fléau de la mort et un filet de destruction. Ses principaux adorateurs étaient ceux qui servaient dans les armées, bien que presque tout le monde lui offrait au moins un sacrifice propitiatoire.

La seconde fut le remplacement d'Aram et de ses peuples par Seri-why-Ranor, maître d'un "culte du peuple" centré sur Dorastor. Ses peuples étaient beaucoup plus nombreux dans les nouveaux territoires que les peuples de la Passe du Dragon.

La troisième addition a remplacé la race éteinte depuis longtemps des Danseurs de la Roue d'Or.

Le passage du Premier au Deuxième Conseil s'accompagne d'un déplacement de la capitale et du centre de travail de la Passe du Dragon à Dorastor.

La nouvelle capitale, plutôt que d'être partagée par les nombreux membres du Conseil, fut située dans la Cité de Dokat, qui devint rapidement une splendeur immortelle. La Passe du Dragon, loin des fronts volatiles des conflits croissants, devint pacifique, rêvant avec les dragons. Cela ne veut pas dire qu'il n'y avait pas d'armées de cette région, car la main d'œuvre était forte et volontaire. Mais il n'y avait pas d'affrontement à proximité, ni rien de plus excitant qu'un convoi venant d'un nouveau coin du continent pour traverser les vastes terres. Ces régions étaient appelées les Vieilles Terres.

La nouvelle politique expansionniste du Deuxième Conseil a conduit à une réorganisation des armées, prenant des contingents volontaires de toutes les nationalités impliquées et les intégrant dans des unités régulières. Celles-ci tendaient à être de taille et d'armement similaires selon les races impliquées, les Dragonewts jouant le rôle de fantassins et de cavaliers légers, les trolls celui d'infanterie lourde et moyenne, tandis que les humains étaient massés en phalanges de lanciers, regroupés en cavalerie lourde de Prax, et en magiciens. Parmi les armées nationales irrégulières de l'époque, il y avait encore des variations locales considérables, et il n'est pas rare de trouver des milices nationales volontaires pour une campagne à mille kilomètres de chez elles au début de l'histoire du Deuxième Conseil.

En l'an 240 eut lieu la célèbre bataille d'Argentium Thriílle, au cours de laquelle des milliers de barbares à cheval furent écrasés pendant trois jours de combat. Après cette bataille, les tribus chevalines vaincues se sont retirées de tout le nord de Péloria pour se réfugier dans les Terres Rouges et au-delà. Après une telle victoire, il aurait été possible pour le Premier Conseil de convertir rapidement les tribus libérées à ses croyances. Mais lorsque les indigènes ont été confrontés aux armées terrifiantes du Deuxième Conseil portant un panthéon agressif en leur sein, ils ont rapidement pris les armes contre leurs libérateurs. En cela, ils ont été poussés par plusieurs cultes hostiles précédemment supprimés par les barbares chevalins ou amicaux envers eux. Parmi eux, l'école de la Lune Bleue.

Notes:
Encore une fois, cela date des premières étapes de la création de Glorantha et il y a plus tard une confusion claire entre Arkat et Argrath.

Avatar du membre
Cassius
Bleu
Messages : 9
Enregistré le : jeu. 11 août 2022 13:02

Re: La Passe du Dragon à l'Aurore / Premier Âge

Message par Cassius » jeu. 18 août 2022 21:10

Je suis très perturbé par cette présence de dieux (Orlanth, Kyger Litor et maintenant Zorak Zoran) dans un Conseil qui a un rôle de gouvernement dans le Temps. Qu'est-ce que c'est que cette histoire ?! :shock:

Avatar du membre
7Tigers
Modo
Messages : 2743
Enregistré le : mar. 29 janv. 2019 17:51

Re: La Passe du Dragon à l'Aurore / Premier Âge

Message par 7Tigers » ven. 19 août 2022 10:02

Cassius a écrit :
jeu. 18 août 2022 21:10
Je suis très perturbé par cette présence de dieux (Orlanth, Kyger Litor et maintenant Zorak Zoran) dans un Conseil qui a un rôle de gouvernement dans le Temps. Qu'est-ce que c'est que cette histoire ?! :shock:
Ce sont des textes qui datent des années 60.

Martin Helsdon:
Si je comprends bien, dans les premiers écrits de Greg, les dieux étaient actifs et numineux ; le compromis n'était pas encore quelque chose qu'il avait inventé. Sa cosmologie et son histoire se sont développées au fil du temps ; il est intéressant de voir à quel point elles ont survécu au développement de Glorantha - qui n'était pas la première forme du nom.

Comme indiqué par Jeff:
En passant, je pense que la conception originale de Greg est toujours correcte. C'est juste que les scribes ultérieurs y ont fait référence comme ceci :
Parmi les six, il y avait l'Unique Ancien, le Roi Inhumain, un Troll de la Race Maîtresse, un Orlanthi, un Danseur de la Roue d'Or, et Aram ya-Udram, un humain.

Avatar du membre
7Tigers
Modo
Messages : 2743
Enregistré le : mar. 29 janv. 2019 17:51

Re: La Passe du Dragon à l'Aurore / Premier Âge

Message par 7Tigers » ven. 19 août 2022 10:20

Jeff Richard:

LE CONSEIL BRISÉ

Le Conseil continua de croître et de prospérer, installant des colonies et envoyant des armées, envoyant et recevant de l'énergie en préparation de l'éclosion du premier des Œufs Pseudocosmiques.

Pour les comprendre, il est nécessaire de connaître les fondements philosophiques et les intentions du Deuxième Conseil. En bref, le Conseil était bien conscient que le libre arbitre, interprété comme la liberté, était le don des races mortelles dont la mortalité même les condamnait généralement à une position relativement impuissante dans l'ordre naturel. Les divinités avaient un pouvoir immense, en fait le tissu même de la réalité, mais elles étaient liées par le temps à des positions inflexibles dans l'univers.

Les objectifs du Conseil étaient basés sur leur école de pensée "Esprit libre en croissance vers le haut", dans laquelle ils préparaient les voies et les moyens permettant aux gens de se développer spirituellement et magiquement vers les royaumes des dieux. La simple transcendance individuelle n'était pas suffisante pour le Conseil. En utilisant les voies, ils ont tenté de créer une divinité à partir d'œufs pseudocosmiques comme maîtres catalyseurs, puis de nourrir son développement le long des voies ouvertes de la mortalité à la divinité. Cela permettrait, grâce à leur sagesse et leur planification arcaniques, de créer un dieu à leur propre image. Peu de temps avant le début du programme de réalisation de cet acte, les Dragonewts, sur les conseils de leurs proches, se sont retirés du Conseil et se sont détachés de ses liens. On prétend que leur retrait à la période critique précédant le début des cérémonies a causé l'échec du projet. Les Dragonewts affirment que s'ils étaient restés, les résultats auraient été bien pires.

L'exécution proprement dite de l'acte a nécessité plusieurs mois de rituels et de cérémonies préparés, la plupart délicatement exécutés par les Cercles Intérieurs du Conseil. Tous les cultes ont été pliés en ce sens, même Zorak Zoran a joint son pouvoir à la tentative. Au cours de l'événement, il y eut un signe cosmique d'une signification incroyable, car le soleil lui-même s'arrêta dans le ciel comme pour regarder la naissance, déversant son pouvoir sur la région pour alimenter les matrices magiques déjà pleines de puissance. Le résultat fut la naissance du Parfait, comme on l'appelait avec espoir.
Deux ans plus tard, après une enfance tumultueuse, le Plus Nouveau Godling, comme on l'appelait, rejoignit le Conseil pour remplacer Dragonewts, absent. Peu de temps après, Zorak Zoran, Kyger Litor et Orlanth quittèrent le Conseil, maudissant tous ceux qui resteraient et seraient fidèles à l'engeance du Chaos parmi eux.

Ces désertions successives du Conseil ont laissé son ancien système en ruines, mais avec l'aide du Parfait, ils ont réussi à créer un système artificiel de culte qui prévoyait de nouveaux canaux de culte pour combler les vides. Les plans originaux prévoyaient que le jeune filleul recevrait un culte dans des proportions progressivement croissantes, mais le culte réorienté lui a permis de se développer encore plus rapidement.

En Occident, cette période est connue sous le nom de Deuxième Guerre du Chaos. Comparée aux Grandes Ténèbres, ce n'était qu'une escarmouche, mais la déchirure du manteau cosmique était réelle et représentait une véritable menace pour l'univers. La naissance du Parfait était une intrusion dans la matrice naturelle de l'univers définie par le Compromis Cosmique. Elle ne pouvait être interprétée que comme un retour du Chaos dans le Nouveau Monde de l'Éveil. Face à ce danger, le monde entier réagissait violemment et instinctivement. La reconnaissance effective du danger était souvent lente, mais une fois qu'il était vu, il était soit attaqué, soit fui.

Notes:

La meilleure source pour plus de détails est le Guide to Glorantha. En particulier les appendices.

En plus de cela, Greg et moi avons BEAUCOUP joué avec cette époque. C'était une époque d'opportunités illimitées, et l'Illumination ouvrait de nouvelles perspectives follement fantastiques. Les nouvelles révélations et les nouveaux points de vue ont presque submergé les anciens, et les contradictions apparemment impossibles ont fait rire. Du moins, c'est comme ça que les gens autour de Nysalor le voyaient. Plus loin, les ambitieux voyaient Nysalor comme un véhicule de pouvoir et de gratification personnelle. Et au-delà, il y avait ceux qui "n'ont jamais eu de sorts, de magie, de perspicacité, ou de salaire particulièrement bon". Au début, il était rempli de possibilités optimistes, mais avec le temps, un cynisme plein de ressentiment est devenu de plus en plus courant.

Dorastor est l'endroit où tous les rêves brisés du Conseil Brisé restent, transformés en cauchemars. Tous les espoirs et les possibilités sont maintenant piégés dans une prison de désespoir.

L'une des cartes anciennes les plus intéressantes est cette carte politique de Genertela centrale vers 410 ST. Notez que le Pays d'Heort (alias Passe du Dragon et Esrolia), Saird, Delela, Slontos, et Saird sont tous marqués comme sujets. Les Harandings et les Nains sont des alliés, tout comme Tandoor et Korion. Arolanit, les Tribus Enjorelli, Lankst, et Seshnela sont tous en dehors de la domination du Haut Conseil, tout comme les Trolls.

Image

Avatar du membre
Cassius
Bleu
Messages : 9
Enregistré le : jeu. 11 août 2022 13:02

Re: La Passe du Dragon à l'Aurore / Premier Âge

Message par Cassius » ven. 19 août 2022 10:46

7Tigers a écrit :
ven. 19 août 2022 10:02
Ce sont des textes qui datent des années 60.
Ah, je comprends mieux, merci ! (Même si Jeff affirme qu'en fait, cette conception, et donc la participation de dieux aux deux premiers Conseils, est correcte.)

Répondre