Empire de la Mer du Milieu du Second Age

Pour parcourir l'univers mythique de Greg Stafford !

Modérateurs : deBorn, kristoff, 7Tigers

Répondre
Avatar du membre
7Tigers
Modo
Messages : 551
Enregistré le : mar. 29 janv. 2019 17:51

Empire de la Mer du Milieu du Second Age

Message par 7Tigers » sam. 16 nov. 2019 13:48

*** En VF ici ***

Jeff Richard sur the Middle Sea Empire of the Second Age:
A few notes on the Middle Sea Empire of the Second Age. It was largely a naval power (with its main land power being Seshnela), and it could throw massive resources at problems. Teams of sorcerers enslaving elementals and other spirits to *force* things their way, rather than working in accordance with the gods (like using sails instead of elementals to power your ships). They were humanistic rather than monotheistic - the world exists to be understood and exploited by humankind. The gods were studied, even used - but they were tools to power, rather than ends in and of themselves. Think of them as scientists in the science fiction novels of the 1960s and early 70s.

Unlike the Rokari or New Hrestoli, the Jrusteli were perfectly willing to support and participate in cults and learn their mysteries. Issaries and Lhankor Mhy were both spread throughout the world by the Middle Sea Empire, and probably Chalana Arroy as well. Aurelion was used to tame Caladraland, and Wachaza was the backbone of their naval power. The Grain Goddesses were used for better harvests, without the political dangers of Ernalda (and her husbands that were allies of the EWF).

Did I mention that iin the height of the Second Age, the Jrusteli had something like Melnibonean battle barges? Sorcerers enslaved water elementals to move them, and the barges were loaded up with Wachaza worshiping cultists. These ships required huge resources but would have been absolutely terrifying. Catapults and ballista on the ships, these things would be totally impractical without the magical resources of the Middle Sea Empire. But with their sorcerers and Wachasta cultists, they were mobile floating temples of Death and War.
The thing about the God Learners is they tended to do things with pure magical brute force. They didn't develop more sophisticated craft techniques, better agricultural practices, smarter tactics and combined arms - because they didn't need to. Need a navy? Let's build huge armoured barges and have water elementals move it around. Need better barley harvest? Let's move the Grain Goddess from another region and put her here. Need to deal with many different cultures? Let's put Issaries here and have his markets be neutral grounds. In short, they thought like power-gaming RPG players. :D
Don't think about the God Learners as being "wrong" - they clearly understood how the magical rules of Glorantha worked well enough to exploit them in extravagant ways. But like a gamemaster dealing with players who abuse rules loopholes one too many times, the cosmos struck back with a Rules Fix.
The God Learners were shocked and surprised when their expansion into southern Genertela was halted and even reversed by armies of dragonewts, dark trolls, and elves, led by Lightbringers riding atop wyrms and dragons. Fire-breathing dragons burned battle barges, and waves of dragonewts who fought without any care for their lives terrified the well-armed soldiers who fought for the Emperor. Even worse were the troll ambushes at night.
That's an important trick to understanding the success of the EWF. By speaking with dragons, they gained the service of the dragonewts, wyrms, dream dragons, and countless other draconic entities. And that magic did not fit well within the paradigm of the God Learners monomyth. The techniques that allowed the Jrusteli to conquer Slontos, Kralorela, Fonrit, and more, grounded to a halt in Dragon Pass.
All this and much much more will be in the Cults Book.

Avatar du membre
7Tigers
Modo
Messages : 551
Enregistré le : mar. 29 janv. 2019 17:51

Re: Empire de la Mer du Milieu du Second Age

Message par 7Tigers » jeu. 10 sept. 2020 15:44

Quelques notes sur l'Empire de la Mer du Milieu du Second Age. C'était en grande partie une puissance navale (sa principale puissance terrestre étant Seshnela), et elle pouvait affecter d'énormes ressources à la résolution des problèmes. Des équipes de sorciers asservissaient les élémentaires et autres esprits pour *forcer* les choses à leur manière, plutôt que de travailler en accord avec les dieux (comme utiliser des voiles au lieu des élémentaires pour propulser vos navires). Ils étaient humanistes plutôt que monothéistes - le monde existe pour être compris et exploité par l'humanité. Les dieux ont été étudiés, voire utilisés, mais ils étaient des outils de pouvoir, plutôt que des fins en soi. Considérez-les comme les scientifiques typiques des romans de science-fiction des années 60 et du début des années 70.

Contrairement aux Rokari ou aux Nouveaux Hrestoli, les Jrusteli étaient parfaitement disposés à soutenir les cultes, à y participer et à en apprendre les mystères. Issaries et Lhankor Mhy ont tous deux été répandus dans le monde entier par l'Empire de la Mer du Milieu, et probablement aussi Chalana Arroy. Aurélion a été utilisé pour apprivoiser les terres de Caladra, et Wachaza était l'épine dorsale de leur puissance navale. Les déesses du grain ont été utilisées pour obtenir de meilleures récoltes, sans les dangers politiques d'Ernalda (et de ses maris qui étaient alliés de l'Empire des Amis des Wyrms).

Ai-je mentionné qu'au plus fort du Deuxième âge, les Jrusteli avaient quelque chose comme des barges de combat melnibonéennes ? Les sorciers asservissaient les élémentaires de l'eau pour déplacer les barges, et les barges étaient chargées de sectateurs vénérant Wachaza. Ces navires nécessitaient d'énormes ressources mais étaient absolument terrifiants. Avec en plus des catapultes et des ballistes sur les navires, ces choses étaient totalement impraticables sans les ressources magiques de l'Empire de la Mer du Milieu. Mais avec leurs sorciers et les adeptes du culte Wachasta, ils étaient des temples flottants mobiles de la mort et de la guerre.

Le truc avec les Érudits de l'ambigu, c'est qu'ils avaient tendance à faire les choses avec une force brute purement magique. Ils n'ont pas développé des techniques artisanales plus sophistiquées, de meilleures pratiques agricoles, des tactiques plus intelligentes et des armes combinées - parce qu'ils n'en avaient pas besoin. Besoin d'une marine ? Construisons d'énormes barges blindées et faisons les déplacer par des élémentaires de l'eau. Besoin d'une meilleure récolte d'orge ? Déplaçons la déesse des céréales d'une autre région et mettons-la ici. Besoin de s'occuper de nombreuses cultures différentes ? Installons Issaries ici et faisons en sorte que ses marchés soient des terrains neutres. En bref, ils pensaient comme des joueurs de Jeux de Rôles en mode Gros Bill. :D

Ne pensez pas que les Érudits de l'ambigu avaient "tort" - ils avaient clairement compris comment les règles magiques de Glorantha fonctionnaient suffisamment bien pour les exploiter de manière extravagante. Mais comme un maître de jeu qui traite avec des joueurs qui abusent une fois de trop des failles dans les règles, le cosmos a riposté avec un "Errata".

Les Érudits de l'ambigu ont été choqués et surpris lorsque leur expansion dans le sud de Genertela a été stoppée et même inversée par des armées de Dragonewts, de Trolls noirs et d'Elfes, menées par des Porteurs de lumière chevauchant des Wyrms et des Dragons. Des Dragons cracheurs de feu brûlaient les barges de combat, et des vagues de Dragonewts qui combattaient sans se soucier de leur vie terrifiaient les soldats bien armés qui se battaient pour l'Empereur. Les embuscades nocturnes des Trolls étaient encore pires.

C'est une point clé pour comprendre le succès de l'Empire des Amis des Wyrms. En communiquant avec les Dragons, ils ont bénéficié du service des Dragons de rêve, des Wyrms et d'innombrables autres entités draconiques. Et cette magie ne s'inscrivait pas bien dans le paradigme du monomythe des Érudits de l'ambigu. Les techniques qui ont permis aux Jrusteli de conquérir Slontos, Kralorela, Fonrit, et bien d'autres, se sont arrêtées à la Passe du Dragon.

Tout cela et bien d'autres choses encore figureront dans le Livre des Cultes.

Répondre